Par manque de neige, la station du Mont-Dore relance ses activités d'été

Au Mont-Dore, la neige a quasiment disparu à cause de la pluie et de la douceur des températures. En conséquence, les activités d'été ont été relancées samedi 24 décembre 2022 pour compenser la fermetures des pistes de ski.

Elle a fondu, lessivée par la pluie. La neige s’en est allée au Mont-Dore, dans le Puy-de-Dôme. La station de ski reverdit peu à peu pour reprendre ses habits de printemps. « Il fait 10° ce dimanche 25 décembre et nous sommes montés jusqu’à 12/15 ° sur la commune cette semaine », indique Christophe Boivin, le directeur de la station.

Le manteau neigeux qui avait atteint les 45 cm de neige au sommet n’a pas résisté à la pluie et au vent du sud. La principale conséquence, c’est la fermeture des pistes de ski. « Il nous reste juste celle du Val d’Enfer qui est encore enneigée car elle est encaissée, nous avions suffisamment produit de neige de culture et l’eau a moins dégradé l’épaisseur de neige. »

La piste de luge reste aussi ouverte même si elle a perdu la moitié de sa largeur.

Pour occuper les touristes pendant les vacances, la station a relancé depuis le samedi 24 décembre toutes les activités d’été : la tyrolienne à virages, le tubing (une piste avec un revêtement synthétique qui se descend sur une bouée), les parcours d’accrobranche et la location des trottinettes électriques. Des activités qui sont d’ordinaire accessibles de Pâques jusqu’à la Toussaint.

« Nous allons rester avec nos activités « 4 saisons » et attendre les prochaines chutes de neige mais nous ne les voyons pas venir », se désole Christophe Boivin. « Les sites météo annoncent du froid vers le 4 janvier pour certains, vers le 15 janvier pour d’autres mais avec très peu de froid. »

Le responsable de station s’inquiète de la perspective d’un hiver sans neige. « Nous aurons déjà raté les vacances de Noël, il faudra se rattraper sur les vacances de février, en espérant qu’il y ait suffisamment de neige. »

Pour cette seconde semaine des vacances de décembre qui commence, le taux de remplissage de la station atteint les 95 %. Sans location de ski, sans achat de forfait, le chiffre d’affaires va donc pâtir de la disparition de la neige. Pour cette dernière semaine des fêtes, Christophe Boivin pense faire 5 à 6 fois moins de recettes que si la station du Mont-Dore avait gardé sa blancheur hivernale.

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité