Premières pauses très attendues sur la route des vacances à Manzat dans le Puy-de-Dôme

Les premiers départs en vacances ont marqué ce samedi 4 juillet. Sur l’aire de repos de Manzat dans le Puy-de-Dôme le long de l’autoroute A 89 ont a accueilli des vacanciers soulagés après l’incertitude de la crise sanitaire.

Premiers arrêts sur la route des vacances sur l'aire de repos de Manzat dans le Puy-de-Dôme
Premiers arrêts sur la route des vacances sur l'aire de repos de Manzat dans le Puy-de-Dôme © Christian Lamorelle - FTV
Après 2 mois de confinement et plus d’un mois et demi de déconfinement imposés par le coronavirus Covid 19, ce ne sont pas des vacances ordinaires que s’apprêtent à vivre les vacanciers qui empruntent l’autoroute A 89 ce 4 juillet et qui ont fait une pause sur l’aire de repos de Manzat dans le Puy-de-Dôme, mais ils vivent bien le rituel des premiers grands départs. Une petite pause dans leur trajet en direction de l’ouest.

"On vient du canton du Jura en Suisse et on va au Portugal" dit l’une de ces voyageuses. "Ce sont les premières vacances après le confinement alors autant dire qu’on les attendait avec impatience, et ça fait beaucoup de bien de bouger" raconte ce touriste anglophone. "On va à Mimizan sur la côte atlantique, il reste un peu de route" dit une troisième vacancière.

Pour les responsables de l’aire de repos, c’est une satisfaction de voir revenir des visiteurs après tant d’incertitude : "On revoit des plaques d’un peu partout. On avait beaucoup de plaques de la région Auvergne-Rhône-Alpes et là vous pouvez regarder, on retrouve du 74, du 13, du 06 ; c’est de bonne augure pour cette saison" explique Ludovic Bouton, le responsable de l’aire de Manzat.

Bien sûr il a fallu adapter le fonctionnement de l’aire aux contraintes sanitaires avec notamment côté restauration uniquement la vente de parts individuelles. Et tout le personnel porte les équipements de protection, même si c’est parfois gênant. "Par les fortes chaleurs, ça les embête un peu mais ils comprennent que c’est obligatoire, on l’a imposé, ça fait partie de la nouvelle tenue de travail" poursuit Ludovic Bouton.

Bilan de cette première journée, une activité à 60 % de celle connue l’an dernier à pareille époque.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vacances sorties et loisirs autoroute déconfinement économie transports société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter