Près de Clermont-Ferrand, des mineurs forcent un barrage et blessent 4 policiers

Dans la nuit de mardi 14 à mercredi 15 avril, des policiers ont repéré qu’un véhicule volé circulait sur l’agglomération de Clermont-Ferrand. Un barrage de police a été mis en place. Les contrevenants l’ont forcé. Ils ont pu être interpellés. Quatre policiers ont été blessés.
 

Dans la nuit de mardi 14 à mercredi 15 avril, près de Clermont-Ferrand, l'interpellation de deux individus à bord d'un véhicule volé a fait 4 blessés parmi les policiers.
Dans la nuit de mardi 14 à mercredi 15 avril, près de Clermont-Ferrand, l'interpellation de deux individus à bord d'un véhicule volé a fait 4 blessés parmi les policiers. © D.Cros / FTV
Alors qu’ils étaient en patrouille, des policiers de la brigade canine ont repéré qu’un véhicule volé circulait à Riom, dans l’agglomération de Clermont-Ferrand, dans la nuit de mardi 14 au mercredi 15 avril. Le véhicule avait été volé dans la Loire le 3 avril.

Ils roulent sur un policier

D’après la police nationale, « Le conducteur et son passager ont refusé de s’arrêter pour se soumettre au contrôle de police. Ils ont été pris en chasse par les policiers. Un système de barrage pour intercepter les deux individus a été mis en place sur la commune de Volvic, près de Riom. Ils ont foncé délibérément sur un fonctionnaire de la BAC, sérieusement blessé.". Le parquet précise : « Le véhicule a roulé sur le trottoir, a volontairement percuté le policier, lui a roulé dessus et l’a traîné sur environ 20 mètres ».

Une course-poursuite

Le policier de la BAC passé sous le véhicule a été touché aux jambes. Il a été opéré avec succès à la clinique de la Châtaigneraie à Beaumont, près de Clermont-Ferrand. La police affirme : "Par la suite, les policiers ont réussi à intercepter les contrevenants. Mais 3 autres fonctionnaires de police ont été blessés ». En effet, après une course-poursuite d’une trentaine de minutes, l’interception a eu lieu peu avant 4h du matin. Les 3 autres policiers sont plus légèrement blessés. Quant aux deux occupants du véhicule volé, il s’agit de deux mineurs, originaires de la Loire.

Des mineurs placés en garde à vue

Selon la police nationale, « L’un d’eux sortait de prison. Ils ont été placés en garde à vue ». D’après le parquet de Clermont-Ferrand, ils sont en garde à vue pour différents chefs : « refus d’obtempérer, recel de véhicule volé, tentative d’homicide sur policier, rébellion, violence sur dépositaire de l’autorité publique, conduite sans permis ».
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter