• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : Fusion de Cellule et La Moutade au 1er janvier 2016

Les deux communes de Cellule et La Moutade vont fusionner au 1er janvier pour former Chambaron-sur-Morge. / © France 3 Auvergne
Les deux communes de Cellule et La Moutade vont fusionner au 1er janvier pour former Chambaron-sur-Morge. / © France 3 Auvergne

Les deux communes de Cellule et La Moutade dans le Puy-de-Dôme vont fusionner au 1er janvier pour former une nouvelle commune Chambaron-sur-Morge. Cette fusion leur permet de maintenir un niveau financier viable sans augmenter les impôts.

Par Julien Privat avec Fabien Gandilhon

Cellule et La Moutade, respectivement 1 200 et 500 habitants, vont fusionner au 1er janvier 2016. Ces deux communes du Puy-de-Dôme n’en formeront plus qu’une : Chambaron-sur-Morge. La demande est partie en sous-préfecture, mercredi 19 novembre. Mais cela fait plus d’un an que les deux maires travaillent conjointement sur ce projet.

Les deux élus ont décidé de s’unir car les finances devenaient bien compliquées pour ces deux petites communes. En cause, la baisse de la dotation de l’Etat entre autre. « Une commune de la taille de Cellule est obligée aujourd'hui d'être dans la gestion. On est plus gestionnaires que bâtisseurs, explique Philippe Gaillard, maire de Cellule. Si la commune s'est développée, c'est qu'il y a attractivité qui se fait. Nous avons deux écoles, des éducateurs sportifs… et tout ça. Ça a un coût. »

L'augmentation des impôts ou la fusion ? 

Deux choix s’offraient au maire de Cellule soit augmenter les impôts de 15% dès 2016 soit s’unir avec les voisins de La Moutade. Car l’Etat offre plusieurs bonus financiers conséquents aux communes qui se regroupent notamment les suppressions de réduction des différentes dotations.

Les deux conseils municipaux ont donc choisi à l’unanimité la fusion. Pour Marie Lorin, le maire de La Moutade, ces deux communes sont « complémentaires en bâtiments, dans nos idées, dans notre façon de voir l'avenir. »

Les deux maires ne s'en cachent pas, il y a des réticences. La question des écoles a notamment inquiété certains habitants. Celle des impôts locaux aussi mais il reste encore du temps. Ces derniers s’aligner d'ici 2028.

Quant à l’appellation de cette nouvelle commune, la question a été tranchée par une consultation. Ce sera Chambaron-sur-Morge. Il s’agit du nom des deux cours d'eau de la commune. Une nouvelle identité qu'il va bien falloir s'approprier. « Le rattachement ne me dérange pas. Que cette fusion déverrouille plus de finances pour les associations je ne vois qu’un bon côté », confie Kévin, un habitant de La Moutade.

Tous ces changements ne se feront pas en un jour. Une période de transition est prévue jusqu'en 2020. La mairie de Cellule restera en place en tant que mairie déléguée. Le conseil municipal, lui, se réunira à la Moutade. « Il a été convenu que le siège serait là pour des commodités. Au 18 janvier, nous élirons le maire qui viendra siéger sur ce lieu avec 26 conseillers », précise Marie Lorin.

D'autres fusions au 1er janvier

Si l'expérience est concluante, Chambaron-sur-Morge n'exclut pas de s'unir à son tour dans l'avenir à d'autres communes qui le souhaiteraient. D’autres communes du Puy-de-Dôme envisagent de fusionner d’ici le 1er janvier : Nonette et Orsonnette. Puis du côté d’Aulhat Saint-Privat et Flat, les deux conseils municipaux ont délibéré favorablement pour la création d’une nouvelle commune.

Fusion des communes de Cellule et La Moutade (63)
Les deux communes de Cellule et La Moutade dans le Puy-de-Dôme vont fusionner au 1er janvier pour en former une nouvelle Chambaron-sur-Morge. Cette fusion leur permet de maintenir un niveau financier viable sans augmenter les impôts. Intervenants : Philippe Gaillard (maire de Cellule), Marie Lorin (maire de La Moutade), Kévin (habitant de La Moutade).

 

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus