Puy-de-Dôme : un écran géant à Issoire pour suivre le défilé des militaires du 28e RT pour le 14 juillet à Paris

L'Auvergne était bien représentée au défilé du 14 juillet avec la présence du 92ème régiment d'infanterie de Clermont-Ferrand et le 28ème régiment de transmission d'Issoire. Pour ces derniers, une retransmission sur grand écran avait lieu sur la place de la Halle, à Issoire.
A Issoire, dans le Puy-de-Dôme, un écran géant a retransmis le défilé parisien du 14 juillet.
A Issoire, dans le Puy-de-Dôme, un écran géant a retransmis le défilé parisien du 14 juillet. © Romy Ho-A-Chuck / FTV

Le 28ème régiment de transmission d'Issoire a attendu 22 ans avant de participer à nouveau au défilé du 14 juillet. De longues années d'attente avant, enfin, de pouvoir remarcher au pas sur les Champs-Élysées. Alors, à Issoire, dans le Puy-de-Dôme, il y avait un petit pincement au cœur pour les habitants. Un Issoirien qui a assisté à la retransmission sur écran géant indique : « Moi-même étant réserviste, je suis là pour les soutenir. C’est une fierté aussi ». Une habitante ajoute : « Ils sont reconnus, avec tout ce qu’ils ont fait depuis plusieurs années, entre les outre-mer, le Liban, le Mali ». Un habitante souligne : « Les Champs-Elysées sont l’avenue qui représente la France. Ca fait longtemps qu’on n’a pas pu organiser une grande fête comme ça. C’est important et ça fait plaisir ».
 

durée de la vidéo: 01 min 52
Puy-de-Dôme : un écran géant à Issoire pour suivre le défilé des militaires du 28e RT pour le 14 juillet à Paris

La fierté des Issoiriens

Cette émotion est partagée avec le maire d'Issoire. Bertrand Barraud affirme : « Chaque Issoirien, je crois, a vu son cœur battre plus vite, notamment quand le blindé « ville d’Issoire » a défilé. Il y a beaucoup de reconnaissance pour ces militaires qui défendent nos valeurs républicaines et démocratiques ».

Un dernier défilé en 1999

Pas moins de 14 véhicules et 30 militaires ont représenté leur régiment. Le dernier défilé du 28ème de transmission remonte à 1999. Pascal Bagdian, sous-préfet d'Issoire, explique : « C’est un moment très important dans la mesure où ils ne peuvent pas toujours défiler, soit car ils sont en opération extérieure, soit parce qu’il y a beaucoup de candidats qui souhaitent être présents sur les Champs-Elysées ». Ce défilé aura aussi vu la participation du 92ème régiment d'infanterie de Clermont-Ferrand. De quoi donner une petit couleur d'Auvergne à ce 14 juillet.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
14 juillet événements armée société sécurité