Puy-de-Dôme : 30 % des accidents mortels sont liés à l'alcool

En 2017 dans le Puy-de-Dôme, le nombre de tués sur les routes baisse de 10% par rapport à 2016. / © Fred Tanneau / AFP
En 2017 dans le Puy-de-Dôme, le nombre de tués sur les routes baisse de 10% par rapport à 2016. / © Fred Tanneau / AFP

Dans le Puy-de-Dôme, le nombre de tués sur les routes diminue, mais les accidents de la route sont en hausse. Jacques Billant, préfet du Puy-de-Dôme, a présenté, jeudi 5 avril, le plan de sécurité routière pour 2018. 

Par Marie Besse

Entre 2012 et 2016, on compte 2.520 accidents de la route, dont 169 ayant entraîné la mort. La vitesse ainsi que la consommation d'alcool et de stupéfiants restent les premiers facteurs d'accidents mortels.

Jacques Billant, préfet du Puy-de-Dôme, a présenté le document général d’orientation (DGO), élaboré par chaque département en 2017, pour la période 2018-2022. Il définit les actions à mener, notamment sur la prévention routière, pour réduire le nombre d'accidents de la route. L'objectif national est de passer sous la barre des 2.000 tués d'ici 2020.

Vitesse et alcool : premiers facteurs d'accidents mortels


Dans le Puy-de-Dôme, au premier trimestre 2018 (janvier et mars), 4 personnes sont mortes sur les routes. C'est 60 % de moins qu'au premier trimestre 2017. Seulement, depuis 2013, le nombre d'accidents de la route augmente.

La conduite après usage d'alcool représente 30% des accidents mortels, dans le département. Sur l'A75, dans les sections limitées à 130 km/h, l'augmentation de la vitesse moyenne est de 6km/h. Les accidents sur les axes autoroutiers sont plus mortels qu'avant, avec une augmentation de 5% des décès et 10 % de blessés hospitalisés. 

Le département enregistre un taux d'accidents en hausse chez les deux-roues. Bien que les motards ne constituent que 2% du trafic routier, dans le Puy-de-Dôme, ils représentent 18% des tués et sont responsables de leur accident dans 50% des cas. 


Trois actions principales pour 2018


Le document général d’orientation (DGO) prévoit trois actions phares pour 2018.

1/ Le plan départemental de sécurité routière (PDASR) favorisera les actions en entreprise pour sensibiliser les employeurs et les salariés aux accidents de la route, principalement ceux qui sont souvent en déplacement dans le cadre de leur travail.

2/ La coordination sécurité routière organise une action Seniors le 26 avril, à Clermont-Ferrand, pour parler des dangers des accidents avec les piétons en agglomération.

3/ Le Service transport et prévention du risque routier organise, le 2 juin 2018 sur le circuit d’Issoire, la manifestation « Vulcanix ». Les motards seront sensibilisés à la maîtrise de leur moto et au choix des bons équipements.

Sur le même sujet

Olga et Claudia, deux Chiliennes à Lyon, deux générations qui échangent sur la révolte à Santiago

Les + Lus