• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : cinq vacanciers Coréens circulant à plus de 200 km/h sur l'autoroute A89 ont été interceptés

Interceptés le 7 août , à hauteur de Charbonnières-les-Varennes sur l'autoroute A89, les conducteurs ont vus leur permis retirés sur le champ. / © MAXPPP
Interceptés le 7 août , à hauteur de Charbonnières-les-Varennes sur l'autoroute A89, les conducteurs ont vus leur permis retirés sur le champ. / © MAXPPP

Mardi 6 août aux alentours de 18h, un convoi de 5 Porsche a été arrêté par les gendarmes du peloton motorisé de Clermont-Ferrand,sur la A89. Ils circulaient à plus de 200 km/h sur un axe limité à 130 km/h. Les conducteurs étaient des vacanciers Coréens. Ils font tous l'objet d'un retrait de permis. 

Par Mohamed Benmaazouz

Mardi 6 août, aux alentours de 18h,  l'équipe rapide d'intervention du peloton motorisé de Clermont-Ferrand a intercepté un convoi de 5 Porsche. Au volant de ces sportives Allemandes, 5 Coréens qui passaient leurs vacances en France. Tous roulaient à plus de 200 km/h sur un axe limité à 130km/h. Ils ont été repérés par les gendarmes postés le long de l'A89 pour un contrôle de vitesse. Après le passage du convoi, les chauffards ont rapidement été pris en grippe par le peloton motorisé au volant de leur Renault-Mégane RS et ses 300 chevaux sous le capot.

Les Coréens, étaient en provenance de Bordeaux et se dirigeaient à toute allure à Vichy, à bord de ces bolides qui ont été loués pour leur séjour.
Parmi les conducteurs se trouvaient, deux chercheurs, un entrepreneur, un professeur ainsi qu'un chef barman. Ils ont entre 27 et 38 ans. À la suite de leur interpellation, leur permis de conduire a été retiré. Ils ont désormais l'interdiction formelle de conduire en France. " Nous faisons un avis de rétention immédiate du permis de conduire, on le transmet ensuite à l'autorité préfectorale qui prendra un arrêté d'interdiction de conduire sur le territoire Français pour une période maximal de 6 mois." explique le Capitaine Frédéric Hardouin, commandant en second de l'escadron départemental de sécurité routière du Puy-de-Dôme.

Une amende salée

Leur permis coréen a été envoyé à la préfecture et les 5 ont dû s'acquitter d'une amende de 750 euros. Une somme qu'ils ont dû payer sur place, puisque ce sont des ressortissants étrangers, auquel cas leurs véhicules auraient été immobilisés dans l'attente du paiement de la contravention. 
Après un test d'alcoolémie qui s'est avéré négatif, ce sont les passagers qui ont pris le relais. "Des véhicules circulants à 200 km/h je vais pas dire que l'on en voit tous les jours, ça arrive de temps en temps. Mais 5 véhicules d'un seul coup comme ça c'est très très rare " s'est étonné le Capitaine Frédéric Hardouin. 

 

Sur le même sujet

VIDEO. Haute-Loire : le village de Pont-Salomon essuie les dégâts après le passage des orages d'une rare violence

Les + Lus