Puy-de-Dôme : une crèche de Noël vandalisée, des têtes de santons arrachées

La brigade de gendarmerie de Saint-Eloy-les-Mines a ouvert une enquête après les actes de vandalisme sur la crèche communale. / © A. Rozga/France3 Auvergne
La brigade de gendarmerie de Saint-Eloy-les-Mines a ouvert une enquête après les actes de vandalisme sur la crèche communale. / © A. Rozga/France3 Auvergne

La crèche communale de Saint-Eloy-les-Mines (Puy-de-Dôme) a été victime d'actes de vandalisme, dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 décembre. Une plainte a été déposée et une enquête a été ouverte.

Par AB

La crèche communale et les décorations de Noël de la commune de Saint-Eloy-les-Mines (Puy-de-Dôme) ont été vandalisées, dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 décembre. Ces actes de vandalisme se sont déroulés place Charles-de-Gaulle, près de la halle du marché.

Plusieurs santons de taille humaine, dont ceux représentant Marie, Joseph et des Rois mages, ont été détruits. Des têtes ont été arrachées ainsi que des bras. Des habits ont été détériorés. L'ange de l'enfant Jésus, censé arrivé le 25 décembre au matin, a été piétiné. Au niveau de la mairie, des guirlandes de Noël ont été abîmées, d'autres ont été dérobées.

Une enquête ouverte

"Je suis très attristée de voir ça. Depuis une trentaine d'années, nous nous efforçons de mettre en place des décorations de Noël pour amener un peu de gaieté", se désole Marie-Thérèse Sikora (LR), maire de la commune, avant de poursuivre : "Des enfants ont été choqués ce matin en voyant tous ces dégâts. Pour nous, c'est pénible, nous avions mis des moyens en place pour installer tout ceci."
Plusieurs santons de taille humaine, dont ceux représentant Marie, Joseph et des Rois mages, ont été vandalisés. / © A. Rozga / France 3 Auvergne
Plusieurs santons de taille humaine, dont ceux représentant Marie, Joseph et des Rois mages, ont été vandalisés. / © A. Rozga / France 3 Auvergne

La mairie a déposé plainte ce mercredi matin. La brigade de gendarmerie de Saint-Eloy-les-Mines a ouvert une enquête afin de déterminer les auteurs des faits. Selon la maire, des caméras de vidéo-surveillance ont filmé ces actes de vandalisme. Et plusieurs témoins, logés à l'hôtel d'en face, auraient assisté à la scène, qui se serait déroulée vers 7 heures ce mercredi matin. La maire informe que des premières tentatives d'actes de vandalisme auraient eu lieu la veille, mardi 17 décembre.

Après ces actes de vandalisme, Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a condamné ces agissements : "Dans une période de fin d’année qui devrait surtout nous rassembler, les auteurs de ces actes insensés ne sèment que haine et discorde. J’apporte tout mon soutien au maire de la commune, Marie-Thérèse Sikora, et aux habitants dont je partage l’indignation."

C'est la première fois que la crèche de la ville est installée en extérieur, explique Marie-Thérèse Sikora. Auparavant, elle était située dans la galerie marchande.

Sur le même sujet

Les + Lus