Puy-de-Dôme : la cure de Jouvance de Châteauneuf-les-bains

La petite station thermale de Châteauneuf-les-bains, dans le Puy-de-Dôme, est en plein renouveau. Depuis 5 ans, la mairie a repris la gestion des thermes. Désormais les comptes sont à l’équilibre et la fréquentation progresse.
 
© C. Lamorelle / France 3 Auvergne
D’habitude, les rôles sont inversés. Mais cette fois, à Châteauneuf-les-bains, c’est le secteur public qui a repris la gestion des thermes au privé. La mairie s’occupe depuis 5 ans de l’activité thermale de la ville alors que le précédent propriétaire privé ne parvenait plus à maintenir l’établissement à flot, moins de 400 curistes séjournaient à Châteauneuf.  

« Cette année on va atteindre notre vitesse de croisière avec 700 curistes, » se félicite Daniel Sauvestre, Maire de Châteauneuf-les-Bains. Accompagné de la Communauté de Communes de Manzat, il a repris les rênes des thermes et relancé l’activité autour de la médecine thermale. L’eau de Châteauneuf permet de réduire les douleurs liées aux rhumatismes et à l’arthrose. « Nous pratiquons les soins de bain hydromassant, de douche aux jets, de massage sous l’eau, de relaxation en piscine, d’application de cataplasme et étuves,» détaille Karine Durel, directrice des Thermes.

Ça mord !

Et pour attirer les curistes Châteauneuf-les-bains mise de plus en plus sur la pêche et son cadre verdoyant. En pleine nature au bord de la Sioule, les thermes permettent de taquiner la truite entre deux soins. « On est venu pour la cure et la pêche, les deux ! » assure une curiste. La rivière serait "le paradis des pêcheurs à la mouche" selon le site internet des thermes. Pour le maire, elle fait la renommée de la ville à travers la France et le monde entier : « J’ai même vu des Canadiens venir pêcher la truite à Châteuneuf ! » Nichée dans un superbe cirque naturel, la station offre ainsi un cadre préservé et encore un peu sauvage aux amoureux de la nature.

L’eau n’a pas fini de faire affluer les curistes et les pêcheurs ! Châteuneuf-les-bains est connue pour son activité thermale depuis l’époque gallo-romaine.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
thermalisme sorties et loisirs santé société pêche économie