Puy-de-Dôme: une édition réduite de Bach en Combrailles aura bien lieu en août

L'édition 2020 de Bach en Combrailles aura bien lieu. Dans le contexte actuel, les organisateurs ont décidé de proposer une version allégée du festival sur un week-end les 15 et 16 août. Habituellement, la manifestation s'installe pour une semaine au sein des Combrailles, dans le Puy-de-Dôme.

Cette année, crise sanitaire oblige, le festival Bach en Combrailles sera présenté sur un week-end seulement, les 15 et 16 août, et dans un seul lieu l'église de Pontaumur dans le Puy-de-Dôme.
Cette année, crise sanitaire oblige, le festival Bach en Combrailles sera présenté sur un week-end seulement, les 15 et 16 août, et dans un seul lieu l'église de Pontaumur dans le Puy-de-Dôme. © BEC - Antoine Thiallier
Vincent Morel, directeur artistique du festival, se félicite d'avoir maintenu l'édition 2020 même si la programmation a dû être sérieusement tronquée. « Courant avril, personne ne savait quelle serait la situation en août et je sais que quelques festivals regrettent de n'avoir pas réfléchi à des alternatives pour maintenir une manifestation comme nous l'avons décidé » explique-t-il. 

Cette année, Bach en Combrailles se déroulera sur un seul week-end et dans un seul lieu, l'église de Pontaumur. Intitulée non sans humour XXIe Festival Bach & Covid 19, cette édition accueillera le samedi 15 août, l'ensemble Les Timbres. Ces musiciens en résidence dans les Combrailles jusqu'en 2022 exploreront les « racines » de l'oeuvre de Bach. L'Orchestre national d'Auvergne viendra lui, crise sanitaire oblige, dans une formation réduite.
 
L'Ensemble Les Timbres interprètent Sonate op. 1 n° 6 de Dietrich Buxtehude .


Le dimanche, un récital de piano sera assuré par un jeune pianiste de 32 ans, Adam Laloum et la violoncelliste Elena Andrejev partagera avec le public l'intégrale des Suites pour violoncelle du compositeur allemand.
 
Adam LALOUM, Concerto pour piano de Schumann - Victoires de la Musique Classique


L'orgue de Pontaumur sera entre les mains du jeune artiste en résidence au festival de 2017 à 2019, Jen-Luc Ho.

Un festival coupé dans son élan

Vincent Morel avoue néanmoins être un peu triste de ne pas pouvoir poursuivre l'élan des dernières éditions prometteuses. Avec plus de 4500 spectateurs et une couverture exceptionnelle l'an dernier, « nous aurions pu transformer l'essai cette année » nous confie le directeur. « L'an dernier, le festival s'est inscrit dans le réseau français des festivals de musique classique et les retours ont été très positifs. » Il poursuit : « c'est une édition de résistance car si nous n'existons pas une année, nous nous fragilisons. » Tous les artistes qui devaient venir cette année seront payés et Vincent Morel espère que les spectateurs qui avaient réservés et qui ne pourront pas venir cette année feront dons de leurs places pour soutenir le festival.

Le festival Bach en Combrailles 2020 ressemblera donc à ce qu'il était il ya vingt ans lors de ses premières éditions : une fête autour de Bach le temps d'un week-end. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter