Puy-de-Dôme : des jeunes du monde entier à la rescousse de l'association SOS Cheval

Italiens, Polonais, Guinéens, et même Russes travaillent bénévolement depuis deux semaines à la rénovation des locaux d'SOS Cheval située à Gergovie, près de Clermont-Ferrand. Les chevaux au passé douloureux devraient habiter dans leur nouvelle maison à partir du 23 août. / © R.Thévenot/France 3 Auvergne
Italiens, Polonais, Guinéens, et même Russes travaillent bénévolement depuis deux semaines à la rénovation des locaux d'SOS Cheval située à Gergovie, près de Clermont-Ferrand. Les chevaux au passé douloureux devraient habiter dans leur nouvelle maison à partir du 23 août. / © R.Thévenot/France 3 Auvergne

A Gergovie près de Clermont-Ferrand, 12 jeunes bénévoles du monde entier sont à l'ouvrage pour rénover le refuge de l'association SOS Cheval. Un chantier de 2 semaines qui permettra aux animaux recueillis de vivre dans de meilleures conditions. Le chantier devrait être achevé le 23 août. 

Par Mohamed Benmaazouz

Ambiance branle-bas de combat au refuge de l'association SOS Cheval située à Gergovie (Puy-de-Dôme). Près de 3 hectares de terrain ont besoin d'un raffraichissement afin d'accueillir dans les meilleures conditions possibles les animaux de l'association souvent très fragiles. Comme Roxy par exemple, un cheval aveugle de 13 ans, accueilli il y a 4 ans. Douze jeunes bénévoles sont depuis maintenant près de deux semaines à l'ouvrage afin de construire la nouvelle maison qui accueillera les équidés. Ces jeunes ont tous un point en commun: ils sont étrangers. Polonais, Russe, Italiens et Espagnol ou encore Guinéen. Hermann Bibann est lui originaire du Burkina Faso, il a souhaité de son plein gré prêter main forte à SOS Cheval : " moi mon animal préféré c'est le cheval du coup ça ne me dérange pas de donner de mon temps " témoigne t'il entre deux coups de pioche.


Une aide précieuse 

 Giulia Guarnelli est elle italienne. Elle est chargée de planter les quelques 300 piquets afin de construire un nouvel enclos. " Je pense que c'est une bonne façon de passer ses vacances avec les autres, on fait quelque chose d'utile" sourit-elle. Une aide précieuse, pour SOS Cheval, rendue possible grâce à l'association Clermontoise, Caciaura. Cette dernière propose à des jeunes du monde entier de prendre part à des chantiers de façon bénévole. Elle a ainsi mis a disposition d'SOS Cheval, ces 12 jeunes volontaires. L'association tient à rappeler qu'elle n'intervient que sur des chantiers d'utilité publique. " Les bénévoles ont envie de se sentir utiles, en l'occurrence sur SOS cheval, les jeunes sont sensibles à la cause animale et ont eu envie d'aider les chevaux. C'est aussi une façon originale de visiter un territoire pour eux" avance Pauline Lorek coordinatrice de projets pour l'association Cacciaura. Travailler pendant leur vacances ne pose visiblement aucun problème à ces jeunes. D'autant qu'ils ne sont mobilisés que quelques heures par jour et sont en autonomie. La mairie de la Roche-Blanche (Puy-de-Dôme) s'est d'ailleurs chargée de loger gratuitement ces jeunes. Et pour les remercier SOS Cheval leur a fait visiter le Lac Servière ou encore les sommets du puy de Dôme. 
Puy-de-Dôme : des jeunes du monde entier à la rescousse de l'association SOS Cheval
A Gergovie, 12 jeunes bénévoles du monde entier sont à l'ouvrage  pour rénover le refuge de l'association SOS Cheval. Un chantier de 2 semaines qui permettra aux animaux accueillis de vivre dans de meilleures conditions. Le chantier devrait être achevé le 23 août. - C.Collet/R.Thevenot/S.Bonnetot/Hermann Bibane Giulia Guarnelli Pierre Vaure Bénévoles SOS Cheval

Sur le même sujet

Grêle en Drôme : un nouveau coup dur

Les + Lus