• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Puy-de-Dôme : partez sur les traces des résistants dans les Combrailles

Armes, uniformes, photos et témoignages : le Musée de la Résistance à Saint Gervais d'Auvergne (Puy-de-Dôme) fait revivre l'histoire des maquisards pendant la Seconde Guerre Mondiale. / © Brigitte Cante/France 3 Auvergne
Armes, uniformes, photos et témoignages : le Musée de la Résistance à Saint Gervais d'Auvergne (Puy-de-Dôme) fait revivre l'histoire des maquisards pendant la Seconde Guerre Mondiale. / © Brigitte Cante/France 3 Auvergne

Partez sur les traces des résistants dans les Combrailles. Samedi 25 mai, Saint Gervais d'Auvergne (Puy-de-Dôme) commémore le 20ème anniversaire de son Musée de la Résistance. Cette zone de guérilla a connu une activité intense pendant la Seconde Guerre Mondiale. 

Par BC

Chazelette, les Grands Bois, le terrain Napoléon; autant de noms qui résonnent dans les Combrailles (Puy-de-Dôme). Sur cette terre de résistance. les maquisards se regroupent en 1943. L'histoire de cette zone de guérilla est richement documentée au Musée de la Résistance de Saint Gervais d'Auvergne.

Samedi 25 mai, l'Association des Anciens Résistants et des amis de la Résistance ravive la flamme du souvenir. " Les Allemands étaient stationnés entre Clermont-Ferrand et Montluçon. Dans notre région trés vallonnée des Combrailles, il était facile de se réfugier, de se cacher. Grâce aussi à la population et à la solidarité paysanne" explique Robert Picandet qui participe à ce devoir de mémoire et de transmission de l'histoire locale auprés des jeunes générations.
 
© Brigitte Cante / France 3 Auvergne
© Brigitte Cante / France 3 Auvergne

 
Au Musée de Saint Gervais d'Auvergne, de nombreux documents et photos d'archives reconstituent la vie au maquis. Pour échapper au STO, le Service du Travail Obligatoire imposé par les nazis, les jeunes réfractaires ont pris le maquis en 1943.

Une trentaine de jeunes se cachent au refuge des grands bois de Pionsat. Ils y passeront l'hiver dans des conditions spartiates avant d'aller combattre au Mont Mouchet. Ce refuge a été restauré par les Amis de la Résistance. Pour les maquisards, c'est une discipline de fer. Ils creusent un tunnel de 80 mètres pour fuir en cas d'attaques de l'occupant allemand. 
 
Dans les bois de Pionsat (Puy-de-Dôme), un refuge a été restauré pour témoigner de la vie quotidienne des maquisards en 1943. / © Brigitte Cante / France 3 Auvergne
Dans les bois de Pionsat (Puy-de-Dôme), un refuge a été restauré pour témoigner de la vie quotidienne des maquisards en 1943. / © Brigitte Cante / France 3 Auvergne

Pour ne rien oublier de la Seconde Guerre Mondiale, un parcours d'une centaine de kilomètres permet de découvrir les principaux sites de la Résistance dans les Combrailles. 
Une stèle rappelle les opérations nocturnes de l'aviation anglaise sur le terrain Napoléon, en lisière de la commune de Gouttières (63). "Des armes, des médicaments, de l'argent étaient largués par container et récupérés par des résistants " raconte Robert Picandet. "Mais il y avait aussi des parachutages de groupes d'hommes qui partaient en mission pour combattre les Allemands."

Dans les Combrailles, l'histoire est gravée au détour des chemins, comme l'un des épisodes les plus spectaculaires de la Résistance à Sauret-Besserve (63). Une stèle rappelle que 72 combattants se sont regroupés pour libérer 114 patriotes de la prison de Riom, dont 30 condamnés à mort. 
 
Partez sur les traces des résistants dans les Combrailles (63)
Partez sur les traces des Résistants dans les Combrailles… Samedi 25 mai, Saint Gervais d'Auvergne commémore le 20ème anniversaire de son Musée de la Résistance . Une zone qui a connu une activité intense pendant la Seconde Guerre Mondiale. Des circuits pédestres permettent de découvrir des hauts lieux symboliques de la Résistance. Intervenant : Robert Picandet Association des Anciens Résistants et des Amis de la Résistance - France 3 Auvergne





 

Sur le même sujet

Au lendemain de l'explosion

Les + Lus