Quelques astuces pour réduire ses déchets dans sa cuisine

La réduction des déchets permet de limiter les impacts sur l’environnement et le climat. Elle vise, au niveau local, à avoir moins recours à l’incinération ou au stockage des déchets. Voici quelques astuces pour agir de manière concrète, dans sa cuisine.
 

L'attitude zéro déchet passe par l'art d'accommoder des restes : avec des épluchures de légumes, on peut faire des chips.
L'attitude zéro déchet passe par l'art d'accommoder des restes : avec des épluchures de légumes, on peut faire des chips. © Louise Benoit
En France, notre quantité de déchets a doublé en 40 ans. Le zéro déchet est une démarche visant à réduire au maximum notre production de déchets. Grâce à elle, on peut limiter les impacts sur l’environnement et le climat. L’objectif est de moins avoir recours à l’incinération ou au stockage des ordures. Une spécialiste du zéro déchet nous donne quelques astuces. Louise Benoit, chargée de sensibilisation à la Ressourcerie du Pays d’Issoire, dans le Puy-de-Dôme, explique : « Le plus important, c’est l’organisation. Il n’y a rien de révolutionnaire. Le gaspillage, ce sont des petites choses que l’on laisse traîner. Il faut commencer par avoir des placards bien rangés, un frigo bien organisé. Les aliments doivent être triés en fonction des zones, pour ne pas en avoir à racheter, et pour ne pas qu’ils se gâchent. Par exemple, il faut mettre la salade dans un torchon pour ne pas qu’elle s’abîme dans le bac à légumes. Il faut faire la différence entre la date limite de consommation, « le jusqu’à » et le « de préférence avant », qui indique que l’aliment est encore bon d'un point de vue gustatif ».

Des réflexes à adopter dès les achats des courses

L’attitude zéro déchet commence aussi en faisant ses courses. Il est ainsi recommandé d’éviter les aliments suremballés. On peut apporter des sacs en tissu réutilisables pour les fruits et légumes, des boîtes pour le fromage. Lors des repas, nos grandes assiettes sont bien souvent trop remplies. Il faut adapter sa vaisselle à sa faim et ainsi éviter le gaspillage.

Ne pas jeter les restes

Autre astuce zéro déchet, faire attention aux restes. Louis Benoit souligne : « Il faut bien conserver ses restes au frigo. Par exemple, un citron coupé en deux se conserve face ouverte contre l’assiette. Il est recommandé de faire une petite liste anti gaspillage. Avec des restes de légumes, on peut faire une quiche ou une pizza. Avec un peu de fromage, on peut faire un gratin de légumes. Lorsque des fruits ou des légumes commencent à s’abîmer, on peut cuisiner une compote ou une soupe. On peut réaliser des chips avec des épluchures de légumes. Les fanes de légumes permettent de préparer des tourtes ou des soupes. Enfin, quand les fruits ou les légumes sont perdus, il est préférable de les mettre au compost, pour valoriser au lieu de jeter ».

Attention à Noël

Avec la perspective des repas de fin d’année, nous pouvons mener une réflexion sur la quantité de nourriture consommée. Louise Benoit conseille de ne pas trop acheter et de programmer des repas dans lesquels on accommode les restes. Toujours à propos de Noël, Louise Benoit précise : « Cela ne concerne pas la cuisine, mais optez plutôt pour des furoshikis. Ce sont des emballages cadeaux dont l'idée est née au Japon. Ces coupons en tissus sont réutilisables ».
 
Des animations « Cuisine zéro gaspi, zéro déchet »
Le VALTOM est la collectivité publique en charge de la valorisation et du traitement des déchets ménagers du Puy-de-Dôme et du nord de la Haute-Loire. Après l’accompagnement de la restauration collective et des restaurants du territoire, il lance des ateliers « Cuisine zéro gaspi, zéro déchet ». Ils se tiendront de 9h à 18h dans différents lieux :
  • 13 et 14 décembre : Intermarché Pont du Château
  • 20 et 21 décembre : Intermarché Murat le Quaire
  • 31 janvier et 1er février : Intermarché Ceyrat
  • 14 et 15 février : Intermarché Ambert
  • 21 et 22 février : Intermarché Bourg Lastic
  • 6 et 7 mars : Intermarché Thiers
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement société consommation économie déchets ménagers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter