L'affaire Fiona devant les Assises probablement fin 2016

© Archives France 3
© Archives France 3

La mère de Fiona, Cécile Bourgeon et son ex-compagnon, Berkane Makhlouf sont  renvoyés devant les assises pour coups mortels aggravés. Deux ans et demi après la disparition de la fillette de 5 ans, dont le corps n'a jamais été retrouvé,

Par France 3 Auvergne

Cécile Bourgeon et Berkane Maklouf devraient être jugés par la cour d'Assises de Riom d'ici fin 2016. La juge d'instruction chargée du dossier du meurtre de la fillette, portée disparue en mai 2013 et dont le corps n'a jamais été retrouvé, vient de rendre son ordonnance de mise en accusation.

Dans ce document de 40 pages, la magistrate, qui suit les réquisitions du procureur de la République, avance que Fiona aurait été victime d'un enchaînement fatal de violences sur plusieurs jours,frappée à plusieurs reprises par Berkane Makhlouf et de Cécile Bourgeon. La mère aurait maquillé la fillette pour cacher les coups de pieds aux fesses et les claques.
La juge d'instruction estime que Berkane Makhlouf et  Cécile Bourgeon sont tous les deux responsables de ces coups et doivent donc être présentés ensemble devant les assises où ils encourent 30 ans de réclusion criminelle.

Tous deux n'ont jamais éclairci les circonstances de la disparition inventée de la fillette dans les allées du parc de Montjuzet sur les hauteurs de Clermont-Ferrand,  pas plus qu'ils n'ont précisé le lieu de l'enterrement du corps dans la campagne autour du village d'Aydat. 

Les avocats de la défense font appel


Les avocats des deux mis en examen contestent ces conclusions et ce document. Gilles-Jean et Renaud Portejoie, avocats de Cécile Bourgeon ont fait appel dès  le vendredi 24 octobre, s'appuyant sur le fait que l'équilibre entre éléments à charge et à décharge ne serait pas respecté.
Mohamed Khanifar, avocat de Berkane Makhlouf vient lui aussi de faire appel, dénonçant "une alchimie judiciaire à partir de deux thèses contradictoires pour faire une hypothèse judiciaire, en réunissant deux individus qui se repoussent à travers des accusations qu'ils se jettent et des faits qu'ils se prêtent l'un à l'autre". 
 
Les délais d'appel, et d'un éventuel recours en cassation, porteront probablement le procès de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, en fin d'année 2016 devant la cour d'Assises de Riom.

Affaire Fiona sera jugée devant les Assises
Reportage : Cyrille Genet, Julien Lecoq. Intervenant : Me Mohamed Khanifar, Avocat de Berkane Maklouf.



Sur le même sujet

Les + Lus