• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le sac découvert à Aydat contient des ossements animaux (Mise à jour)

L'identification criminelle dans le secteur d'Aydat, le 2 décembre 2016, après la découverte d'un sac contenant des ossements.
L'identification criminelle dans le secteur d'Aydat, le 2 décembre 2016, après la découverte d'un sac contenant des ossements.

Vendredi, peu après midi, un sac contenant des ossements aurait été découvert dans le secteur d'Aydat (Puy-de-Dôme). Le service d'identification criminelle est intervenu sur place. Finalement, il s'agit d'ossements de type animal.

Par Stéphane Moccozet

Mise à jour (17h19)


Les ossements découverts en fin de matinée par une promeneuse près d'Aydat sont en réalité d'origine animale. 

Une femme avait découvert des ossements enterrés dans un bois au bord de la D2089 peu après midi, vendredi, à un kilomètre du col de la Ventouse, sur le secteur d'Aydat dans le Puy-de-Dôme. Un important dispositif de gendarmerie avait été déployé sur place : une dizaine de véhicules de brigades territoriales, réservistes et PSIG, soit une vingtaine de militaires.

L'identification criminelle est arrivée vers 14h. Les ossements étaient contenus dans un sac blanc, lui-même sous des pierres, le tout sous terre.

D'importants moyens scientifiques ont été dépêchés sur place puisqu'il pouvait potentiellement s'agir du corps de Fiona, morte en mai 2013. Sa mère, Cécile Bourgeon, et son beau-père expliquent depuis trois ans qu'ils ont enterré le corps près d'Aydat, sans que celui-ci ait été retrouvé.

La personne qui a fait cette découverte a voulu elle-même mener des recherches avec un détecteur de métaux, comme elle l'a expliqué à France 3 Auvergne. 

Sur le même sujet

Intervenants :

Les + Lus