Sancy Winter Pride : le 1er week-end gay, hivernal et auvergnat

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claude Fallas .

C'est une première en Auvergne : du 22 au 24 janvier se tiendra au Mont-Dore le premier rassemblement gay et lesbien baptisé la Sancy Winter Pride. Un week-end d'animations lancé par les commerçants et soutenu par un couple bien connu dans la station : Olivier et Denis, des Garçonnières du Sancy.

Cette semaine au Mont-dore, les couleurs tiraient plus sur les nuances de gris que sur celles du drapeau arc-en-ciel. Pour trouver le fameux Rainbow Flag, symbole de la communauté gay, on nous conseillait alors de frapper aux Garçonnières du Sancy, des chambres d'hôtes tenues par Olivier et Denis. Un endroit gay-friendly mais pas uniquement, puisque seulement 15% de leurs clients sont des couples homosexuels.



Ici, chaque chambre a son univers, inspiré des nombreux pays traversés par les garçons pendant leurs vies rocambolesques qu'ils prendront plaisir à vous raconter au petit-déjeuner. Un petit-déjeuner entièrement fait maison, bien sûr, du pain au curcuma au gâteau aux agrumes... Chaque détail compte. 



Mais l'atout des Garçonnières reste sans doute son sous-sol : hammam, sauna et salle de musculation avec aux murs, une décoration chaleureuse... qui annonce la couleur.



L'histoire retiendra qu'Olivier et Denis étaient le premier couple homosexuel à se marier sur la commune du Mont-Dore. Et que le week-end du 22 au 24 janvier, les Garçonnières seront bien sûr l'un des QG de la Sancy Winter Pride. 

durée de la vidéo: 03 min 01
C'est une première en Auvergne : du 22 au 24 janvier se tiendra au Mont-Dore le premier rassemblement gay et lesbien baptisé la Sancy Winter Pride. Un week-end d'animations lancé par les commerçants et soutenu par un couple bien connu dans la station : Olivier et Denis, des Garçonnières du Sancy. Intervenants : Christian Dartiguelongue (Touriste cannais), Denis Astot (Les Garçonnières du Sancy), Olivier Vandamme (Les Garçonnières du Sancy)




Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité