Puy-de-Dôme : le risque d’incendie élevé voire extrême par endroits

Avec la canicule, les pompiers enchaînent les interventions pour des incendies. Mardi 23 juillet, au moins 8 hectares ont brûlé sur la commune d’Escoutoux, près de Thiers.
 

A Escoutoux, un incendie a détruit plusieurs hectares mardi 23 juillet.
A Escoutoux, un incendie a détruit plusieurs hectares mardi 23 juillet. © OLIVIER MARTINET / France 3 Auvergne
Mardi 23 juillet, les pompiers du Puy-de-Dôme ont été mobilisés pour combattre un incendie sur la commune d’Escoutoux, près de Thiers. A 18 heures, le feu avait déjà détruit 8 hectares, en région boisée, difficile d’accès. Les pompiers progressaient lentement, mais progressaient malgré tout.

Une quinzaine d’engins et une cinquantaine de pompiers ont été engagés. Une reconnaissance aérienne a également été effectuée.

D’après les secours, l’origine du sinistre pourrait être due à des travaux de coupe du bois.

Déjà le week-end dernier, un feu de végétation avait détruit 25 hectares de broussailles à Lapeyrouse. La canicule, et la sécheresse qui va avec, multiplient fortement les risques d’incendie. Dans le Puy-de-Dôme le risque est très élevé voire extrême dans les Combrailles et la Limagne notamment.
 

"La majorité des causes reconnues de ces incendies est d’origine humaine", rappelle la préfecture du département sur son site internet, qui rappelle quelques conseils et conduites à tenir pour éviter les incendies. Par exemple, ne pas fumer en forêt, ne pas allumer de feu, ne pas jeter de cigarette par la vitre de sa voiture, ou encore ne pas stationner sur des surfaces combustibles, pour éviter les risques de mise à feu par contact avec le pot d’échappement. Si vous êtes témoin d’un départ de feu, donnez l’alerte à la moindre fumée.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers pompiers canicule météo sécheresse
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter