Téléphérique de Thiers (Puy-de-Dôme) : des lycéens planchent sur le projet

Les élèves de STI2D (Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) du lycée Jean-Zay de Thiers dessinent les plans de leur projet de téléphérique. / © Aurore Trespeux/France 3 Auvergne
Les élèves de STI2D (Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) du lycée Jean-Zay de Thiers dessinent les plans de leur projet de téléphérique. / © Aurore Trespeux/France 3 Auvergne

À Thiers (Puy-de-Dôme), la ville basse et la ville haute seront peut-être bientôt reliées par un téléphérique. Pré-sélectionné par le ministère de la Transition écologique, le projet de lycéens en architecture fait partie des cinquante retenus pour le concours national "Mon projet pour la planète".

Par V.P. avec Aurore Trespeux

L'heure est aux dernières finitions. Depuis novembre dernier, une vingtaine d'élèves en architecture du Lycée Jean-Zay à Thiers planchent sur le projet de téléphérique de l'agglomération. En plus des structures de base, ils étaient chargés d'imaginer une halle commerciale avec restaurant, afin de redynamiser les hauteurs de la ville.

"On est parti sur un hexagone, sur lequel on a posé un dôme. On trouvait ça plus esthétique pour la ville de Thiers," explique Justin, élève de STI2D Architecture et construction dans le lycée thiernois. "C'est un bon point que le projet soit réalisable. En général, les projets que l'on réalise ne le sont pas, parce que trop compliqués. Là, ça a beaucoup d'ambitions, donc c'est très intéressant," rapporte Antonin, l'un de ses camarades.


 


Un projet exigeant

Gérard de Vallée, de l'association "Thiers Téléphérique" est rentré en contact avec le lycée en 2016. Il a fallu un peu de temps pour mettre en place l'exercice dont la note finale comptera pour le bac. "C'est pas un exercice facile, ce qu'ils sont en train de faire. Je pense que plus d'une école d'architecture seraient intéressées par un projet de ce type-là. On leur a mis la barre un peu haute!" confie Philippe Desiage, leur professeur.

Cette idée fait partie des cinquante retenues par le ministère de la Transition écologique dans le cadre du concours national "Mon projet pour la planète". Le projet gagnant sera sélectionné grâce au vote citoyen : pour être retenu, il devra obtenir mille voix. Actuellement le projet remporte l'adhésion de 566 voix. Le vote sera clôturé le 11 mai 2018.


À Thiers, des lycéens planchent sur le projet de téléphérique
Intervenants : Justin Delauzanne et Antonin Frichet, élèves STI2D Architecture et construction; Philippe Desiage, professeur STI2D Architecture et construction; Karinne Legrand, membre du bureau Thiers téléphérique. - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes -  Reportage : Aurore Trespeux et Arthur John. Montage : Benoît Courtine.

Sur le même sujet

Dimanche en Politique : Auvergne-Rhône-Alpes, un mariage raté ?

Les + Lus