• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Voyage dans l’univers raffiné des coffrets romantiques du Château d’Aulteribe (Puy-de-Dôme)

Voici l'une des 60 boîtes du XIXe siècle exposées au château d'Aulteribe (Puy-de-Dôme). Elle était destinée aux enfants et aux femmes... pour apprendre à épargner ! / © B. Cante / France 3 Auvergne
Voici l'une des 60 boîtes du XIXe siècle exposées au château d'Aulteribe (Puy-de-Dôme). Elle était destinée aux enfants et aux femmes... pour apprendre à épargner ! / © B. Cante / France 3 Auvergne

Plongez dans l'univers romantique du château d'Aulteribe (Puy-de-Dôme), à la découverte de coffrets en bois précieux du XIXème siècle. Sur chaque boîte, les visiteurs peuvent observer des inscriptions finement gravées par des artisans d'art de l'époque. A découvrir jusqu’au 3 novembre.

Par Brigitte Cante

Jusqu’au 3 novembre 2019, le château d’Aulteribe (Puy-de-Dôme) propose une exposition de coffrets romantiques. Autant d’objets d’une grande finesse qui illustrent l’art de vivre en France dans la seconde moitié du XIXe siècle.
Des coffrets et des boîtes en palissandre, en écaille de tortue…ou en bois de citronnier. Le comble du raffinement s'expose dans les onze pièces du château, chambres intimes ou grands salons. Où les bourgeois du XIXème siècle cultivaient l'art de vivre…en jouant.

« Ces boîtes avec inscription sur le couvercle témoignent(…) de l’excellence des arts décoratifs de ce siècle éclectique mettant ainsi en lumière toute l'habileté d’exécution de maitres ébénistes, tabletiers et marqueteurs dont les élèves de la formation BTMS ébénisterie sont les héritiers », insistent les créateurs de cette exposition intitulée « La boîte en toutes lettres : un art de vivre romantique ». 

Ces coffrets d'exception ont été prêtés au château d'Aulteribe par un collectionneur, amoureux de l'époque romantique. 

« Il nous a contactés. Il a trouvé que notre château se prêtait merveilleusement bien à cette exposition. Cela nous a permis de rendre ce lieu encore plus habité. Même s’il présente des espaces de vie, avec ces boîtes, on imagine vraiment les personnes dans leurs occupations quotidiennes », raconte Sylvie Bergougnoux, chargée d'action éducative au Centre des Monuments Nationaux
 
Grâce au collectionneur, on retrouve le goût discret de la bourgeoisie pour le luxe et le raffinement.

De l'accordéon au petit piano de voyage pour exercer ses doigts, l'exposition met aussi en lumière le travail des ébénistes.
Le château se transforme en boîte à souvenirs.
 

Sur le même sujet

Avant la demi-finale

Les + Lus