Réfugiés : "nous ne pouvons pas nous détourner" (JJ.Queyranne)

Rhône-Alpes se prépare à accueillir 2500 réfugiés originaires d'Irak et de Syrie sur les deux prochaines années. Le Conseil régional va, au titre de l'accompagnement de ces personnes, débloquer de l'argent et des places d'accueil. Les mesures ont été annoncées ce matin par Jean-Jack Queyranne.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
15/9/15

Le président de la Région Rhône-Alpes a visité ce matin le centre d'accueil de demandeurs d'asile (CADA) géré par l'association "Forum Réfugiés" à Villeurbanne. Evoquant "une vocation d’humanisme traditionnel à la France", il a profité de cette visite pour dévoiler les mesures qui seront prises en Rhône-Alpes en faveur des réfugiés : 100 places d'accueil supplémentaires et 500 000 euros pour accompagner leur installation dans une cinquantaine de communes volontaires.
15/9/15 - Villeurbanne

Rhône-Alpes va accueillir plus de 10% des 24 000 réfugiés

Concernant les mesures d'urgence : "la Région a mis en place en 2004 un Fonds d’urgence en faveur des populations civiles victimes de catastrophes humanitaires. Ce fond sera mobilisé à hauteur de 500 000 € afin de soutenir, en lien avec l’Etat et les associations, l’ouverture de places d’hébergement pour les premiers arrivants," indique la Région dans un communiqué. Ces solutions d’urgence viennent en complément des Centres d'Accueil de Demandeurs d'Asile.

Par ailleurs, l'ancien site de la Région, situé à Charbonnières-les-Bains (photo ci-contre) sera mis à disposition : "il pourra accueillir une centaine de demandeurs d'asile, le temps que leur soit reconnu le statut de réfugiés et qu'ils intègrent les dispositifs d'accompagnement," précise le communiqué.
Enfin, des étudiants syriens seront accueillis par l'Université de Lyon, en partenariat avec le CROUS Lyon Saint-Etienne, avec "l'attribution de 10 bourses régionales pendant trois ans".

Le reportage complet ci-dessous

reportage S.Valsecchi, J.Perrier, A.Jourdan, I.Murat - 15/9/15

Réduire les fonds de l'UE aux pays opposés aux quotas...

Ce mardi matin, le ministre de l'Intérieur allemand, Thomas de Maizière, a évoqué la possibilité de réduire les fonds structurels versés par l'Union européenne aux pays qui rejettent l'idée de quotas de répartition des réfugiés, après l'échec la veille d'une réunion européenne. Les 28 Etats membres de l'UE, réunis en urgence à Bruxelles, ne sont pas parvenus à un accord sur la répartition contraignante de 120.000 réfugiés. La position de Jean-Jack Queyranne sur cette proposition : le président de la région Rhône-Alpes est favorable à cette idée... (voir la vidéo ci-dessous) 

LA position de JJ.Queyranne sur la proposition de l'Allemagne de réduire les fonds de l'UE aux pays opposés aux quotas de répartition des réfugiés - propos recueillis par S.Valsecchi - 15/9/15