Cet article date de plus de 5 ans

La Région Auvergne-Rhône-Alpes apporte une aide de 400.000 euros à la société Ecopla

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé ce vendredi 23 septembre, sa décision d’apporter une aide exceptionnelle de 400.000 euros pour permettre la reprise de la société par les salariés regroupés en Scop.
"Nous sommes totalement aux côtés des salariés d'Ecopla", a souligné le président de la région Laurent Wauquiez (Les Républicains), cité dans un communiqué. Confrontée à des problèmes de trésorerie, Ecopla, seul fabricant français de barquettes en aluminium, avait été liquidée fin mars et ses 77 salariés licenciés.

Un tiers d'entre eux se sont alors regroupés au sein d'une Scop pour reprendre leur outil de travail. Certains ont occupé leur usine pour empêcher le déménagement des machines de la société, basée à Saint-Vincent-de-Mercuze (Isère).


Un projet "sérieux solide et viable"

Leur projet de reprise a été jugé "sérieux, solide et viable dans le long terme" par Martial Saddier, un des vice-présidents (LR) de la région.

La justice avait dans un premier temps retenu l'offre à 1,5 million d'euros de l'Italien Cuki Cofresco, concurrent d'Ecopla, pour les machines et les moules, alors que  les salariés ne proposaient que 100.000 euros. Cette décision a fait l'objet d'un appel qui sera jugé le 5 octobre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie social politique emploi