La rénovation du cadran solaire de la Chaise-Dieu s’achève après 7 ans de travaux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cyrille Genet

La remise en état du cadran solaire de l’abbaye de la Chaise-Dieu en Haute-Loire touche à sa fin. Une pièce exceptionnelle qui date de 1683. Elle accompagne la rénovation de l’ensemble de l’édifice.

Depuis 2003 l’abbaye de la Chaise-Dieu en Haute-Loire subit une importante rénovation. Les travaux s’achèvent cette année en même temps que la rénovation du cadran solaire après 7 années d’attention car il n’en restait que 5%. Pour le reconstituer, Didier Benoit, gnonomiste, c'est à dire spécialiste de la restauration de cadrans solaires a utilisé 200 kilos de plomb. "Ce cadran dépasse les 20 mètres carrés, il est entièrement en plomb, à cette époque le plomb était rare et onéreux. Il est exceptionnel par sa justesse mathématique qui montre que c’est une personne très érudite qui est venue à la fin du 17ème siècle à la Chaise-Dieu". Particularité, c’est un cadran qui ne donne pas l’heure, mais qui indiquait aux moines le temps des offices.

Pour Didier benoit, la fin des travaux s’accompagne de fierté : "J’ai passé tellement de temps, il m’a pris de 2009 à 2016, pratiquement 7 ans que je réfléchi sur ce cadran, que j’en parle en permanence pour arriver à le finaliser. Aujourd’hui pour moi c’est un grand moment".

La remise en état du cadran solaire de l’abbaye de la Chaise-Dieu en Haute-Loire touche à sa fin. Une pièce exceptionnelle qui date de 1683. Elle accompagne la rénovation de l’ensemble de l’édifice. Intervenant : Didier Benoît, restaurateur de cadrans solaires.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité