Cet article date de plus de 3 ans

Rhône-Alpes : les salariés des Pages Jaunes de Lyon et Grenoble en grève

Les salariés du groupe SoLocal (ex-PagesJaunes) des sites de Lyon et Grenoble étaient en grève vendredi 23 février suite à l'annonce de la suppression de 1000 emplois en France et la fermeture de 15 agences en région.  
© Patrick Perrel-France 3 Rhône-Alpes
Les employés de Pages Jaunes, le leader de la communication digitale pour les professionnels, ne voient pas la vie en rose. Le groupe Solocal a annoncé la mise en place d'un plan de sauvegarde de l'emploi qui prévoit la suppression de 1000 emplois. Un plan qui entrainerait selon l'intersyndicale CFDT, CGT, CGC, FO Autonome, la fermeture de 15 des 19 sites que l'entreprise possède en France.
Une incompréhension d'autant plus vive que le groupe communiquait, deux jours après l'annonce du plan, sur des bénéfices en hausse de 586% pour 2017. 
Selon la direction, ce plan de sauvegarde n'est pas lancé pour augmenter les parts des actionnaires.

Pour protester contre ces mesures, les salariés de l'agence iséroise, qui emploie 80 personnes comme ceux de Lyon ont cessé le travail toute la journée.70 % des 200 salariés de l'agence lyonnaise avaient cessé le travail. Explications de Mouloud Aissou et Patrick Perrel.









Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie manifestation social