Européennes 2019: seulement deux élues rhodaniennes au Parlement Européen

La socialiste Sylvie Guillaume sur la liste de Raphaël Glucksmann et Véronique Trillet-Lenoir sur la liste Renaissance de La République En Marche sont les deux seules élues du Rhône, dimanche 26 mai.

Vice-présidente sortante du parlement européen, la socialiste Sylvie Guillaume, candidate en 2ème position sur la liste de Raphaël Glucksmann, Place Publique-PS repart pour un nouveau mandat. "Satisfaite et contente d'être élue et que sa liste envoie des élus au Parlement Européen" Sylvie Guillaume souligne le très faible score de la liste LR "qui doit poser la question de leadership dans ce parti politique". Enfin concernant Emmanuel Macron, "il a occulté pendant 6 mois les enjeux européens pour se concentrer sur sa personne. C’est un échec personnel pour lui."

Véronique Trillet-Lenoir (LREM) rejoint aussi le Parlement Européen

Quant à Véronique Trillet-Lenoir, 17ème sur la site Renaissance de La République en Marche et conseillère régionale, elle rejoint elle-aussi le Parlement européen. Elle "veut défendre une Europe du progrès, une Europe de la démocratie et une Europe souveraine". Déçue d'arriver derrière le Rassemblement National, Véronique Trillet-Lenoir précise que l'écart est très court : "bien sûr nous aurions préféré arriver en premier, mais le score de LREM est tout à fait bon pour un parti gouvernemental au pouvoir depuis deux ans et après la crise sociale que la France vient de traverser".

Premier enseignement tiré par l'élue : "le sursaut démocratique et la très forte participation". Pour ce qui est du bon score des écologistes, Véronique Trillet-Lenoir est à peine surprise : "nous la sentions venir, et nous devrons en tenir compte. C'est une priorité de notre liste". Il y aura donc des alliances avec les écologistes au Parlement Eureopéen annonce t-elle.