Le lyonnais Benjamin Brière emprisonné en Iran depuis deux ans aujourd'hui

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ana K.

Benjamin Brière est en prison en Iran depuis deux ans jour pour jour. Arrêté le 26 mai 2020, alors qu'il visitait le pays, il est accusé d'espionnage par les autorités iranienne. Sa sœur, Blandine et ses proches se mobilisent pour alerter l'opinion publique, ils publient une émouvante vidéo.

Cela fait 2 ans, jour pour jour, ce jeudi 26 mai, que Benjamin Brière est emprisonné en Iran. Deux ans que sa sœur Blandine et ses proches sont plongés dans une attente insupportable. Deux ans que Benjamin espère de toutes ses forces que la France va le faire libérer.

2 ans...

Un statu quo oppressant 

Blandine appelle son frère tous les 15 jours et reste très attentive à son état de santé. "Il est, comme on peut l’imaginer au bout de deux ans, sans aucune évolution dans une prison iranienne. C’est très très dur pour lui, il y a eu de l’évolution en janvier, février, on a cru qu’il allait se passer quelque chose et en fait rien, depuis silence. C’est d’autant plus dur à supporter pour lui, comme pour nous".

Benjamin visitait le pays quand les autorités iraniennes l'ont arrêté et emprisonné pour espionnage et propagande. En janvier dernier, il a été condamné à 8 ans de prison, la date de son procès en appel reste inconnue.

Bataille diplomatique

Pour Blandine la détention de son frère revêt une dimension diplomatique plus que judiciaire. "On est dans une situation d’otage et de monnaie d’échange. Ça fait 2 ans que Benjamin est détenu où on a aucun élément, aucun moyen de défense lors des procès, on sait que c’est d’envergure politique et on demande aujourd’hui, une réponse politique de la France. On est complètement dépassé et épuisé."

Pourtant le ministère des affaires étrangères juge la condamnation inacceptable mais la situation de Benjamin demeure inchangée. 

Une pétition en ligne a déjà réuni plus de 120 000 signatures.

Pour alerter l'opinion, Blandine, la famille de Benjamin, ses amis et même des inconnus sensibilisés par la situation du français participent à une vidéo pour que le  circule sur les réseaux sociaux.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité