Législatives 2022 : à la rencontre des abstentionnistes sur les quais du Rhône

Publié le

A l’issue du 2ème tour des élections législatives, 14 députés ont été élus dans le Rhône. Si 38,09% des électeurs ont voté ce dimanche dans le département, beaucoup se sont abstenus et en particulier les jeunes. Rencontres.

Sur les quais du Rhône à Lyon, le promeneur du soir n'était pas forcément un électeur du jour, ce dimanche 19 juin. Ils ont été courtisés par les candidats finalistes. Et pour cause : les jeunes électeurs représentent-de loin- la majorité des abstentionnistes. Une génération qui ne semble plus croire à la voie des urnes pour faire entendre sa voix.

« Autant pour les présidentielles j’ai voté direct mais pour les législatives, je n’ai pas trouvé ça très pertinent d’aller voter » déclare un jeune homme attablé avec des amis au bord du Rhône, sans trop d’explications.

Sur les quais, Ici le chiffre le plus commenté, c’est celui de la température : 36 degrés à l’ombre. Pendant ce temps, celui de l’abstention grimpe.

« Je voulais vraiment y aller mais je ne suis pas dans mon département natal. Mais je n’ai pas fait ma procuration aussi et puis on a beaucoup travaillé ces derniers temps. Oui il y a un regret derrière » confie une autre promeneuse rencontrée.

75% d’abstention chez les 18-24 ans

« J’en suis pas très fière mais un oubli de ma part. C’est passé à la trappe » avoue une jeune femme. Chez les 18-24 ans l’abstention atteint des niveaux stratosphériques, jusqu’à 75%.

« Après il y a le vote blanc qui est moins représenté. On en parle moins j’ai l’impression alors que c’est peut-être ce qui est le plus important. Ca veut dire qu’on n’est pas d’accord. J’aurais pu voter blanc », alors pourquoi ne pas être allé voter ? « Par flemme » répond le jeune homme en souriant.

D’où la question de la légitimité démocratique…Pour une génération paradoxale-partagée entre insouciance apparente et engagement spontané. Difficile de se sentir représenté quand le 1er parti de France reste-de loin-celui de l’abstention.

Un électeur sur deux ne s’est pas déplacé

Dans le Rhône, comme dans le reste de la France, un électeur sur deux ne s’est pas déplacé aux urnes ce dimanche. Au total, 53,77% des électeurs ont boudé le scrutin.

38,09% des électeurs du Rhône se sont rendus aux urnes pour ce second tour ce dimanche 19 juin à 17h00. Un chiffre en hausse par rapport à 2017 ou il s’élevait à 35,17.

Au final, pas de sursaut démocratique entre les deux tours et notamment chez les jeunes électeurs. Une désaffection aux raisons diverses. Désintérêt, résignation ou autres priorités.