Lyon. Fête des Lumières 2022 : grève SNCF pour le 8 décembre mais des solutions existent

Publié le
Écrit par Emilie Barthe .

Jeudi 8 décembre, s'ouvre à Lyon la première journée de la Fête des Lumières. Si les visiteurs attendent avec impatience cet événement, ils vont vite déchanter en voyant leur TER annulé suite à la grève annoncée. Mais des alternatives originales permettent de rejoindre Lyon.

Après le 5 décembre, un nouvel appel à la grève est lancé mercredi à la SNCF. "Ce n'est pas une date qui tombe au hasard", explique Laurent Aubeleau, représentant CGT des cheminots à Lyon. Mercredi, de nouvelles négociations sont prévues concernant la revalorisation des salaires au sein de l'entreprise ferroviaire. 

En attendant, les personnels du groupe public sont appelés à cesser le travail par la CGT-Cheminots, SUD-Rail et la CFDT-Cheminots. Résultat, le trafic ferroviaire de la région s'annonce très perturbé le 7 mais aussi le 8 décembre, jour d'ouverture de la fête des Lumières à Lyon.

"Toutes les lignes TER régions sont concernées par ces perturbations", annonce Frederic Satre, chargé de communication pour SNCF Voyageurs, avant d'ajouter : "et il faut s'attendre à ça pour les deux jours". La ligne grande vitesse TGV reliant Lyon à Paris est également affectée. 

"On comprend les revendications des grévistes"

Si le mouvement inquiète les usagers SNCF à l'aube de la mythique célébration lumineuse, mais aussi à l'approche des fêtes de Noël, beaucoup comprennent les motivations des employés en grève. "On reconnaît et on comprend les revendications des grévistes. Depuis plusieurs années, il y a un manque de personnel comme un manque de matériel roulant", souligne Kevin Taboada, membre actif de la Fédération nationale des usagers des transports (FNAUT) en Auvergne Rhône-Alpes. 

Des trains très souvent annulés, par manque de contrôleurs ou absence de système de communication viable entre les différents acteurs du réseau, les usagers en ont eu aussi ras-le-bol. "Prenez l'exemple de la ligne Lyon - Roanne. Depuis quelques années, les problèmes s'enchaînent, avec régulièrement des pannes d'aiguillage ou de radiocommunication. Même chose pour Valence Grenoble, coupée à la circulation à cause d'un problème au niveau des infrastructures", ajoute le responsable de la communication de la fédération. 

Dans ces conditions, Fête des Lumières ou non, les usagers, comprennent l'enjeu d'une telle mobilisation. "Il faut que la région mette les moyens dans le ferroviaire", conclut Kevin Taboada, surtout dans l'objectif de création d'un RER à la Lyonnaise. 

Des plans B pour les voyageurs 

Pas de quoi s'inquiéter pour la fête des Lumières. Pour Kevin Taboada, "le gros se situe au niveau du 10 décembre". Or, à cette date, la grève devrait avoir pris fin. 

Et pour le 7 et 8 décembre, il existe des plans B à la SNCF. "Des associations proposent d'acheminer les voyageurs vers Lyon, à bord de trains spéciaux", précise le responsable communication de la FNAUT. Le plus de ces voyages, ils se font dans des wagons historiques réhabilités pour certaines occasions. 

Au départ de Chambéry, Aix-les-Bains, Culoz et Tenay-Hauteville, l’APMFS emmènera les touristes découvrir les illuminations. L'association Train à Vapeur d'Auvergne propose également l'aller-retour au départ de Clermont-Ferrand pour 36 euros, tandis que des trajets partiront du Haut-Doubs à bord de l'autorail X2800. 

Il reste toujours la solution du covoiturage ou des bus. Blablacar, Blablabus, Flixbus proposent des trajets peu chers pour rejoindre Lyon en pleine Fête des Lumières, s'ils ne sont pas déjà tous pris d'assaut. 

Les liaisons aéroport centre-ville perturbées

Les agents de bords et de liaison du Rhônexpress ont également déposé un préavis de grève du 8 au 11 décembre. Ils souhaitent informer et avertir sur leurs conditions de travail. De précédents mouvements ont largement perturbé les liaisons entre la Part-Dieu et l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, les 21 et 28 octobre derniers. 

 

Avec Alexandra Huctin 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité