40e salon Epoqu'Auto : record pour la vente d'une voiture ayant appartenu à Bergé et St-Laurent

La Jaguar MK II, l'un des modèles mythiques de Coventry, servait au couple Pierre Bergé et Yves Saint-Laurent notamment pour ses déplacements personnels à Deauville. Elle a été vendue aux enchères dimanche 11 novembre par la maison Osenat dans le cadre du 40e salon Epoqu'Auto. / © MAXPPP
La Jaguar MK II, l'un des modèles mythiques de Coventry, servait au couple Pierre Bergé et Yves Saint-Laurent notamment pour ses déplacements personnels à Deauville. Elle a été vendue aux enchères dimanche 11 novembre par la maison Osenat dans le cadre du 40e salon Epoqu'Auto. / © MAXPPP

Le 11 novembre, la maison Osenat organisait les enchères du 40e salon Epoqu'Auto. Cette vente de voitures rares est devenue au fil des années un rendez-vous pour les passionnés de véhicules d'exception. Une voiture ayant appartenu au couple Pierre Bergé et Yves Saint-Laurent a battu un record.

Par Dolores Mazzola

Les collectionneurs et amoureux de belles carrosseries sont venus très nombreux dimanche 11 novembre à Lyon Eurexpo pour découvrir les deux dernières voitures appartenant au couple mythique de la mode, Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé. Ils ont ainsi pu admirer une Jaguar Mk.II 3.8 de 1963 et une Mercedes-Benz 450 SEL 6.9 de 1977 dont ils se servaient respectivement à Deauville ainsi qu’à Tanger. La Jaguar a été vendue 74 500 euros. Il s’agit d’un record mondial : c'est la première fois que ce modèle Jaguar MK II 3.8, dans sa robe vert anglais d'origine, atteint une enchère aussi élevée. Cette voiture d'exception était estimée à 30 000 euros. Quant à la Mercedes du couple, elle a été adjugée à 44 500 euros, largement au-dessus de son estimation.

Parmi les autres véhicules de collection, la maison Osenat proposait également une Maserati Ghibli 4.7 acquise en 1968 par le Prince Karim Aga Khan, l’année même de sa rencontre avec sa future femme Sarah Crocker-Poole. La voiture conservée dans son état d’origine pendant plus de 30 ans par son propriétaire, a été vendue 180 000 euros.

Les voitures françaises de l’entre-deux-guerres ont occupé une place de choix dans la vente dont notamment une Delage D8 de 1937 qui a obtenu 108 000 euros.

A lire aussi

Sur le même sujet

Suivez le tirage du 6e tour de la Coupe de France de football

Les + Lus