A Lyon, les deux crocodiles du Parc de la Tête d'Or vont plier bagage

Publié le Mis à jour le
Écrit par D.Mazzola (avec F.Bouyablane et T.Touchais)

En septembre, les deux crocodiles pensionnaires du parc de la Tête d’Or vont partir dans quelques semaines. Les deux reptiles, qui lézardaient à Lyon depuis les années 70, vont prendre la direction du Maroc.

Les dernières démarches, modalités de transports et papiers administratifs, restent encore à finaliser, mais le départ des deux crocodiles du zoo du Parc de la Tête d'Or est acté. Ce mâle et cette femelle, étaient hébergés au parc de la Tête d'Or depuis les années 70. Ils vont quitter leur pavillon d'ici l'automne. 

Direction un oued marocain protégé

"Ça fait bizarre qu'ils partent, je me suis habitué à les voir, je vais être un peu triste mais ça va être mieux pour eux," déclare Jules, un petit Lyonnais. Mais les enfants ne sont pas les seuls visiteurs du zoo partagés entre déception et bonheur de savoir les deux reptiles bientôt hébergés dans un environnement naturel.

Ces deux crocodiles d'Afrique de l'Ouest vont bientôt rejoindre le Maroc pour bénéficier d'un environnement plus adapté à leur nature. Les deux animaux vont être réintroduits dans un oued protégé et "retrouver un espace naturel, c'est aussi ça la vocation d'un zoo", avait déclaré début juillet Grégory Doucet. Une question de "bien être animal" selon le maire écologiste de Lyon.



C'est en juillet dernier, à l'occasion de l'inauguration de la forêt asiatique, que le maire de Lyon avait annoncé le départ au cours de l'été des deux pensionnaires pour le Maroc. L'annonce avait fait réagir l'ancien maire de Lyon, Gérard Collomb : "Tant mieux pour l'oued, tant pis pour les Lyonnais qui ne verront plus les crocodiles," avait-t-il déclaré en regrettant que Lyon "perde en visibilité des animaux du monde". Les crocodiles sont des animaux emblématiques du zoo lyonnais. Ils font partie du paysage du parc de la Tête d'Or depuis la fin du 19e siècle.

"Pour l'instant, nous n'avons pas prévu d'autres départs d'animaux", a confié Nicolas Husson, adjoint au maire de Lyon et chargé de la protection animale. 

Selon le panneau d'information situé devant le pavillon occupé par les deux crocodiles d'Afrique de l'Ouest : cette espèce peut atteindre jusqu'à 250 kg et mesurer entre 1 mètre 50 et 2 mètres 50. Dans la nature, sa longévité peut atteindre 45 ans. On le retrouve aujourd'hui en Mauritanie et au Tchad. Il a disparu du Maroc dans les années 50.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité