• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Accident du cours Vitton: Gérard Collomb veut sécuriser le carrefour

© France 3 Rhône-Alpes
© France 3 Rhône-Alpes

Après les deux accidents graves qui ont eu lieu au croisement du Cours Vitton et du boulevard Garibaldi, dans le 6e arrondissement de Lyon, en octobre 2016, Gérard Collomb envisage plusieurs mesures pour sécuriser ce carrefour dangereux. 

Par Cyrielle Cabot


C'est une visite de terrain qui s'imposait pour Gérard Collomb. Accompagné de plusieurs élus, le maire de Lyon s'est rendu mercredi 30 novembre 2016 à l'angle du cours Vitton et de la rue Garibaldi, dans le 6e arrondissement. En un mois, ce carrefour, réputé dangereux, a été le théâtre de deux accidents graves. 

Le 23 octobre, une jeune femme de 28 ans a été tuée par un chauffard ivre. Quelques jours plus tard, un accident similaire a eu lieu, sans faire de victime. 

Aujourd'hui, le temps est à la réflexion pour sécuriser les lieux. Parmi les mesures évoquées : mettre des panneaux "ralentir", grossir la taille des feux et y installer un radar après autorisation de la préfecture. 

Le maire souhaiterait aussi que le cours Vitton passe de trois à deux voies et que les trottoirs, étroits, soient élargis. 

Lutter contre la délinquance routière


Pour Eric Moreno, le père d'Anne-Laure, décédée le 23 octobre dernier dans un accident à ce carrefour, sécuriser les lieux ne suffit pas. Il faut lutter plus globalement contre la délinquance routière. 

Dans la journée les conducteurs roulent rarement à plus de 50 km/h, vitesse maximale autorisée, à l'angle du cours Vitton. Mais à partir de 23h30, beaucoup atteignent 90 km/h, un acte relevant de la délinquance routière.

Le père d'Anne-Laure veut aujourd'hui modifier la loi et requalifier l'homocide involontaire en homocide volontaire dans certaines circonstances afin que les délinquants routiers soient punis plus sévèrement.

Selon lui, un automobiliste qui cumule trois circonstances aggravantes (feux rouge grillé, excès de vitesse, alcool ou drogue au volant, délit de fuite, conduite sans permis, non-assistance à personne en danger…) doit être poursuivi pour homicide volontaire, ce qui n’est pas le cas actuellement.

Accident du cours Vitton: quelles mesures de sécurité envisagées ?
Un reportage de Julien Sauvadon, Arnaud Jacques et Quentin Maury avec : Gérard Collomb, maire de Lyon Pascal Blache, maire du 6è arrondissement de Lyon Eric Moreno, père d'Anne-Laure  - France 3 Rhône-Alpes - Julien Sauvadon, Arnaud Jacques et Quentin Maury

Une marche blanche samedi 3 décembre


Le collectif "Et 6 c’était vous", constitué au lendemain de l’accident du samedi 23 octobre 2016 organise ce samedi 3 décembre, à 14 heures, une grande marche blanche. Le cortège, composé notamment de nombreux élus, descendra le cours Vitton, du boulevard des Belges à la place Kléber.

Les personnes présentes seront invitées à déposer une rose blanche en mémoire d'Anne-Laure à l'angle du boulevard Garibaldi. Plusieurs victimes d'accidents de la route ou leurs familles prendront alors la parole. 










A lire aussi

Sur le même sujet

Givors : Réactions exaspérées des automobilistes

Les + Lus