Agression au marteau à Saint-Priest : la victime est décédée. L'enquête se poursuit.

Mathieu, plus connu sous le nom de Brahim dans son quartier de Bel-Air à Saint-Priest, est décédé lundi 11 février après une violente agression au marteau la semaine dernière. 4 personnes ont été arrêtées.
La victime d'une agression au marteau, Mathieu, est décédé lundi 11 février après une semaine de soins. Une enquête est en cours. Photo d'illustrations.
La victime d'une agression au marteau, Mathieu, est décédé lundi 11 février après une semaine de soins. Une enquête est en cours. Photo d'illustrations. © Google Street View
L'agression remonte au 4 février dans le quartier de Bel-Air à Saint-Priest (Métropole de Lyon), sur fond de tensions extrêmes entre plusieurs bandes décrites comme très violentes.
 

Une première agression au couteau la veille


Selon nos informations, le lundi 3 février, une première agression au couteau a lieu.

Le lendemain, le mardi 4 février, une bagarre éclate à l'intérieur d'un tabac, en lien avec la première agression. La bagarre se poursuit jusqu'au niveau d'une cage d'escalier. Une bande de jeunes voulait en découdre avec l'auteur de la première agression. Ils forcent une porte d'entrée, et se retrouvent au domicile des parents de celui qu'ils recherchent. Il parvient à s'enfuir.
 

Plusieurs coups de marteau au visage


Quand la bande redescend, ils tombent par hasard sur le frère de celui qu'ils recherchaient, ainsi qu'une de ses connaissances, Mathieu. La victime reçoit plusieurs coups de marteau au visage.

Le marteau a été retrouvé sur les lieux par la police.
 

Quatre personnes en garde à vue


Le soir-même, 3 personnes ont été interpellées. Enfin une autre personne s'est présentée par la suite au commissariat : il s'agirait du chauffeur de la bande qui avait véhiculé tout le monde.

Devant ce contexte particulièrement tendu, un concert de rap qui devait avoir lieu dans la commune, a été annulé par sécurité.
 

Mise en examen pour meurtre


Selon le parquet de Lyon, la qualification de meurtre a été retenue dans le cadre de l'information judiciaire ouverte le 8 février. Les deux personnes arrêtées sont des hommes majeurs, placés en détention provisoire. Ils ont été mis en examen pour meurtre.

La troisième personne, un majeur lui-aussi, doit être présenté au juge d'instruction mercredi 12 février.

L'enquête a été confiée à la Sûreté Départementale du Rhône.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société