Assises de Lyon : condamné pendant sa cavale, Yassine Amari sera à nouveau jugé

Yassine Amari, évadé depuis le 28 mai dernier, a été arrêté le 19 décembre. Pendant sa fuite, il a été jugé à 20 ans de réclusion criminelle pour la mort de sa compagne. La peine maximum pour "coup ayant entrainé la mort sans intention de la donner sur conjoint".

© Emilie Henny / France 3 RA
Après presque sept mois de cavale, Yassine Amari a été arrêté à Marseille le 19 décembre dernier. En juin dernier, l'homme qui a tué sa femme en décembre 2016 a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle par la Cour d'Assises de Lyon. C'est le maximum de la peine encourue pour "coup ayant entrainé la mort sans intention de la donner sur conjoint." L’homicide volontaire n'avait pas été retenu car il n’existait pas de preuve de son intention de donner volontairement la mort à sa femme, Rima Cherifi. 


Un nouveau procès
 

Comme il a été jugé "par défaut", c'est-à-dire en son absence, cette nouvelle interpellation permet au prévenu soit d' "acquiescer" le jugement, soit de s'y opposer. Son avocat, Maître Michel Jallot, fait savoir qu'il devrait s'y opposer et passer à nouveau devant les juges. Selon Me Jallot, ce nouveau procès devrait se tenir à l'automne prochain.


L'accusé évadé


Dès son arrestation, Yassine Amari avait déclaré que le coup de feu, qui a tué sa femme, était parti accidentellement. Il montrait l’arme qu’il croyait déchargée à son épouse. Le tir, fatal, a atteint cette dernière à la gorge. Ecroué à Bourg-en-Bresse puis à Saint-Quentin Fallavier, il s'est évadé alors qu'il était en visite médicale à Lyon Sud.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société féminicide femmes
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter