• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Assises de Lyon : en cavale, Yassine Amari condamné à 20 ans de prison

© Emilie Henny / France 3 RA
© Emilie Henny / France 3 RA

Yassine Amari, évadé depuis le 28 mai dernier, a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle. La peine maximum pour "coup ayant entrainé la mort sans intention de la donner sur conjoint".

Par Emilie Henny

Un procès sans lui. Alors que l'accusé Yassine Amari est en cavale, les magistrats de la cour d'assises de Lyon ont délibéré. L'homme qui a tué sa femme en décembre 2016 a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle. C'est le maximum de la peine encourue pour "coup ayant entrainé la mort sans intention de la donner sur conjoint." L’homicide volontaire n'avait pas été retenu car il n’existait pas de preuve de son intention de donner volontairement la mort à sa femme, Rima Cherifi. 


L'accusé évadé

Dès son interpellation, Yassine Amari avait déclaré que le coup de feu, qui a tué sa femme, était parti accidentellement. Il montrait l’arme qu’il croyait déchargée à son épouse. Le tir, fatal, a atteint cette dernière à la gorge. Ecroué à Bourg-en-Bresse puis à Saint-Quentin Fallavier, il s'est évadé alors qu'il était en visite médicale à Lyon Sud.
 

Une opposition au jugement possible ?

Yassine Amari, représenté par Maître Michel Jallot, a été jugé "par défaut" puisqu'il n'était pas présent à son procès. S'il se rend ou s'il est interpellé, il pourra soit "acquiescer" soit faire opposition au jugement. C'est à dire, contester sa peine et repasser devant les juges. "A mon avis, ce n'est pas fini", affirme son avocat à l'issue du procès.

Sur le même sujet

Le plus gros camion du monde

Les + Lus