En Auvergne-Rhône-Alpes, des politiques vent debout contre Eric Zemmour

Mineurs étrangers isolés,"voleurs, assassins, et violeurs" selon Eric Zemmour. Le département de l'Ardèche rejoint la vingtaine de départements de France, ayant porté plainte suite à ces propos. Prises de position également dans la Drôme et la métropole de Lyon.

Eric Zemmour, dans les studios de la chaine d'info CNEWS, du groupe Canal+. Le 30 septembre 2020, le polémiste a qualifié les mineurs étrangers isolés de "voleurs, assassins et violeurs".
Eric Zemmour, dans les studios de la chaine d'info CNEWS, du groupe Canal+. Le 30 septembre 2020, le polémiste a qualifié les mineurs étrangers isolés de "voleurs, assassins et violeurs". © Vincent Isore/MaxPPP
Ardèche, Drôme, métropole de Lyon : certains élus politiques de gauche et écolo, de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont désormais vent debout contre Éric Zemmour qui a qualifié, sur la chaîne CNew le 30 septembre 2020, les mineurs étrangers isolés de "voleurs, assassins, et violeurs".

Plainte du département de l'Ardèche

Une vingtaine de départements de France ont porté plainte suite aux propos du polémiste. Laurent Ughetto, le président socialiste de l'Ardèche, a fait de même, arguant selon nos confrères de France Bleu Drôme Ardèche, d' un "devoir humaniste".
S'appuyant sur sa mission de protection de l'enfance, l'élu départemental de l'Ardèche argumente :
 

La question des migrations mérite mieux que des contre-vérités et des propos haineux d’un polémiste déjà condamné pour incitation à la haine. Ce sujet mérite un débat de fond, loin des peurs et des stéréotypes qui peuvent malheureusement trop souvent l’entourer. Je pense que l’accueil des mineurs non accompagnés par nos collectivités est, dans bien des cas, un exemple de réussite d’intégration qui permet de montrer que la politique du chiffre ne doit pas être l’alpha et l’oméga de la politique migratoire en France.

Laurent Ughetto, Pdt du département de l'Ardèche auprès de France Bleu

 

La Drôme en Mouvement demande de même...

"Propos particulièrement choquants et infondés à l’encontre des mineurs non-accompagnés... Nous dénonçons ces propos particulièrement abjects qui participent à la banalisation du racisme dans la société et exacerbent la haine et le rejet de l’autre", a pris position le 6 octobre 2020, le groupe d'opposition de la Drôme en Mouvement sur sa page Facebook.
 
"Nous rappelons que les mineurs non-accompagnés se retrouvent dans des situations souvent compliquées, ayant fui leur pays pour échapper à la misère ou pire encore. Ils rêvent d’un avenir meilleur et sont suivis par les Conseils départementaux... Nous demandons à la présidente du département de la Drôme de s’associer à la démarche engagée et de porter plainte contre Eric Zemmour" indiquent les élus de gauche de l'opposition départementale drômoise.

À Lyon aussi...


Sans parler de plainte, les Écologistes de la métropole de Lyon⁦⁦ ont également réagi, et "appellent au boycott de Cnews, suite aux nouveaux propos nauséabonds d'Éric Zemmour⁦".  Bruno Bernard, le président lyonnais, dit vouloir  "accueillir les jeunes mineurs non accompagnés ⁩dignement".

 
Le Parquet de Paris a ouvert une enquête pour "provocation à la haine raciale, iinjures publiques à caractère raciste" à la suite des propos tenus par Éric Zemmour.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique antisémitisme société europe écologie les verts parti socialiste politique antisémitisme société europe écologie les verts parti socialiste