L'avocat lyonnais Alain Jakubowicz a été réélu pour trois ans à la tête de la Licra

L'avocat lyonnais Alain Jakubowicz, 62 ans, a été réélu pour trois ans à la tête de la Licra (Ligue internationale de lutte contre le racisme et l'antisémitisme) qu'il préside depuis 2010. L'élection, conduite lors du 48e Congrès de la Licra à Paris, a eu lieu ce week-end.


"Le contexte est très difficile mais notre responsabilité n'en est que plus grande", a-t-il souligné dans un communiqué, en appelant la Licra à affronter "avec lucidité et détermination" une période "tourmentée".

Soulignant que l'antisémitisme "s'est banalisé et s'exhibe désormais sans complexe", la Licra a déploré "la diabolisation de l'Islam" qui "fait naître une haine antimusulmane quotidienne, frontale et sans nuance". "Il convient de combattre la prétendue métamorphose du Front national en un parti républicain", a ajouté la Licra, car "si la façade du parti d'extrême droite a été hâtivement ravalée, son fonds de commerce ne s'est guère renouvelé", et "le pire est la perfusion de ses idées dans de larges secteurs de l'opinion publique".

Né à Villeurbanne, Alain Jakubowicz est avocat depuis 1976. Il a notamment été l'avocat du Consistoire israélite de France aux procès de Klaus Barbie (1987), Paul Touvier (1994) et de Maurice Papon (1997).