Bac 2023. On a fait passer l'épreuve de philo à ChatGPT et voici le corrigé d'un enseignant

Depuis son arrivée fin 2022, ChatGPT, le générateur de texte par intelligence artificielle, interroge le monde enseignant. Des réponses construites, tirées des multiples connaissances présentes sur internet. Face à une question de philosophie, le robot est-il capable de faire aussi bien ou même mieux qu'un lycéen ?

Ce 14 juin, les élèves de terminale des lycées généraux et technologiques planchent sur leur copie de philosophie. Avec la réforme du bac, ce dernier examen a moins d'enjeu pour des élèves qui connaissent déjà leur affectation sur ParcourSup et pour qui 40 % du bac se fait en contrôle continu. Mais une bonne note en philosophie peut permettre de gagner des points supplémentaires, pour une mention ou juste la fierté personnelle des élèves. 

Moins d'enjeu, c'est peut-être aussi plus de place pour une réflexion plus personnelle, plutôt qu'une restitution des connaissances apprises par cœur. Ce travail de la pensée, l'agent conversationnel de ChatGPT, saurait-il le faire ?

Nous avons soumis à cette intelligence artificielle (qui a accès à toutes les connaissances présentes sur internet et qui est capable de faire une réponse construite) l'un des deux sujets de dissertation du bac 2023 : "Le bonheur est-il affaire de raison ?". 

Trente secondes pour disserter

En présentant le sujet à l'intelligence artificielle, nous lui avons donné quelques consignes : il faut que ce soit une dissertation, qui mobilise des références philosophiques, avec introduction, conclusion et un plan en trois parties. En moins de tentes secondes, l'outil propose les titres d'un plan, une introduction et une conclusion. 

Nous lui avons donc reformulé notre demande, en réclamant cette fois-ci des paragraphes rédigés. À nouveau en trente secondes, voilà une dissertation de 762 mots, bien loin des quatre heures accordées aux élèves de terminale pour plancher sur ce sujet. 

"Une apparence de réflexion"

Mais alors que vaut cette copie ? Nous l'avons soumise à la correction d'un professeur qui enseigne la philosophie dans un lycée de Vénissieux. "Je trouve ça assez mécanique", voilà la première impression d'Antoine, également correcteur du bac. "Ça manque clairement d'exemples, il y a des énumérations sans réelle analyse conceptuelle… " 

Nous demandons donc à ChatGPT de refaire sa copie, avec plus d'exemples. À nouveau, en 30 secondes, l'agent conversationnel produit une dissertation (à lire ci-dessous). "C'est mieux, note l'enseignant. Il respecte les règles de la dissertation, il suit bien le développement. Il donne les apparences d'une réflexion."

"Une machine peut très bien faire de la rhétorique, l'art de bien parler, de mettre les formes, sans que ce soit lié à des réflexions profondes."

Antoine, enseignant de philosophie

Cette copie, pourrait-elle être celle d'un lycéen ?  "Ce serait un élève qui n'a pas très bien suivi les cours, entre autres la méthodologie, puisqu'il y a des titres dans la copie. Mais ce serait un élève avec un bon bagage culturel, avec beaucoup de références. Si un des élèves dans mon lycée, me rendait cette copie, je saurais que ce n'est pas la sienne : "l'harmonie entre raison et émotions" ou  "la raison doit guider nos choix moraux et nos devoirs envers autrui", ce n'est pas leur façon de s'exprimer." Un bon niveau d'expression et pourtant une faute : Emmanuel Kant est devenu "Immanuel Kant" dans la copie de ChatGPT. La raison en est simple : c'est la version anglaise du nom du philosophe.

"En donnant de plus en plus de consignes à ChatGPT, il devrait aboutir à une bonne copie. "

Antoine, enseignant de philosophie

Sur YouTube, Monsieur Phi  dont la chaine est dédiée à la philosophie, a soumis le sujet de l'an passé à l'agent conversationnel. Il a davantage poussé sa demande, avec des indications très précises de comment faire une dissertation pour le bac, telles que "Écrit ta deuxième partie de développement en te basant sur ton plan. Elle doit faire environ quatre paragraphes [...] puis une transition vers la partie suivante." 

Le résultat est plutôt convaincant, selon ce docteur en philosophie : "c'est loin d'être parfait, mais si vous avez déjà corrigé le bac, vous trouverez que ça a des imperfections très lycéennes, ça ressemble vraiment à une copie de bac et c'est plutôt le haut du panier." 

Devoirs et ChatGPT 

Depuis l'arrivée de ChatGPT en novembre dernier, la question de son utilisation par les élèves se pose au corps enseignant. "La triche a toujours été présente, tempère Antoine. Quand je me rends compte qu'il y a eu triche, je mets une mauvaise note. Finalement, je pense faire de moins en moins de devoir à la maison, et d'avantage d'exercice en classe. Ce qui prépare mieux les élèves pour le bac, qui est une épreuve écrite en temps limité."

Pour l'enseignant, la capacité du robot à faire une dissertation, doit même questionner sur l'intérêt de la dissertation au bac. "Il faudrait réfléchir à d'autres formes d'évaluation, comme un exposé, sur le modèle du Grand oral, qui permet de davantage pousser la réflexion de l'élève, grâce au temps d'échange avec l'examinateur.", propose l'enseignant.

Quelle note pour la copie de ChatGPT ? 

Il nous reste la question de la note, est-ce que ChatGPT aurait eu son bac? L'enseignant est plutôt indulgent "Il aurait entre 10 et 12 pour sa première version, et il pourrait monter à 13 ou 14, avec les exemples." Pour les vrais élèves de terminale, ils devront attendre le 4 juillet avant de savoir s'ils ont fait mieux que l'intelligence artificielle. 

La copie de ChatGPT à la question : Le bonheur est-il affaire de raison ?

"Titre : Le bonheur : une quête éclairée par la raison et les passions

Introduction : Le bonheur, notion centrale en philosophie, suscite de profondes réflexions depuis l'Antiquité. Parmi les questions qui se posent, celle-ci retient notre attention : le bonheur est-il affaire de raison ? D'un côté, certains courants philosophiques soulignent l'importance de la raison dans la recherche du bonheur, tandis que d'autres mettent en avant le rôle des passions et des émotions. Dans cette dissertation, nous examinerons les arguments en faveur et en défaveur de l'idée selon laquelle le bonheur dépend à la fois de la raison et des passions, en nous appuyant sur les réflexions de philosophes renommés.

I. La raison : une voie vers un bonheur éclairé

La recherche de la sagesse et de la vertu, au cœur de la philosophie antique, nous offre des perspectives sur le lien entre la raison et le bonheur. Selon Socrate, l'examen de soi et la quête de la vérité permettent d'accéder à une vie meilleure, en harmonie avec la raison. Dans le même esprit, Platon affirme que la connaissance du bien conduit inévitablement à la vertu et, par conséquent, au bonheur. Aristote, quant à lui, souligne l'importance d'une vie bien examinée, où la raison guide nos choix et nos actions, favorisant ainsi le développement de notre potentiel et de notre bonheur.

Par ailleurs, la raison est également un outil précieux dans la prise de décision. René Descartes soutient que l'exercice de la pensée rationnelle et critique est indispensable pour éviter les erreurs et les illusions qui peuvent entraver notre quête du bonheur. En nous appuyant sur la raison, nous sommes en mesure d'évaluer rationnellement les différentes options qui s'offrent à nous, de prendre des décisions éclairées et de poursuivre des objectifs en accord avec nos valeurs.

II. Les passions : une source d'épanouissement dans la recherche du bonheur

Bien que la raison joue un rôle essentiel dans notre quête du bonheur, les passions et les émotions ne doivent pas être négligées. David Hume, philosophe empiriste, souligne que les émotions sont au cœur de nos expériences et qu'elles ont un impact direct sur notre bien-être. Selon lui, c'est par le biais des émotions que nous donnons un sens à notre existence et que nous ressentons le bonheur. Les passions, loin d'être irrationnelles, sont une manifestation de notre nature humaine et peuvent être une source d'épanouissement.

Par ailleurs, le philosophe allemand Friedrich Nietzsche conteste l'idée d'un bonheur purement rationnel. Selon lui, les passions et les instincts sont des forces vitales qui stimulent notre créativité et notre vitalité. Il soutient que le véritable bonheur réside dans l'expression authentique de soi, en accord avec nos désirs et nos pulsions profondes. Ainsi, les passions, loin d'être des entraves au bonheur, peuvent être des moteurs puissants dans notre quête de satisfaction et de réalisation personnelle.

III. L'harmonie entre raison et passions pour une vie équilibrée

Pour trouver un bonheur équilibré, il est nécessaire de rechercher une harmonie entre la raison et les passions. Cette idée est défendue par le philosophe français Blaise Pascal, qui affirme que "le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point". Selon lui, la raison et les passions ne doivent pas être perçues comme des forces opposées, mais comme des dimensions complémentaires de notre existence. L'équilibre entre ces deux éléments nous permet d'exprimer pleinement notre individualité tout en préservant notre capacité à prendre des décisions éclairées.

De même, le philosophe allemand Immanuel Kant propose une perspective dans laquelle la raison et les passions sont intégrées. Il soutient que la raison doit guider nos choix moraux et nos devoirs envers autrui, tandis que les passions peuvent être canalisées de manière à favoriser notre bonheur personnel. Selon Kant, une vie bien vécue implique l'équilibre entre les impératifs de la raison et les aspirations de nos passions.

Conclusion : En conclusion, la question de savoir si le bonheur est affaire de raison est complexe et requiert une approche nuancée. La raison joue un rôle crucial dans notre quête du bonheur en nous permettant de prendre des décisions éclairées et en nous aidant à donner un sens à notre existence. Cependant, les passions et les émotions sont également des éléments essentiels dans notre recherche de satisfaction et d'épanouissement. L'harmonie entre la raison et les passions semble être la voie vers un bonheur authentique et équilibré. En intégrant à la fois la raison et les passions, en respectant nos aspirations individuelles, nous pouvons espérer trouver un chemin vers le bonheur qui nous est propre. Comme le soutiennent les philosophes Socrate, Hume et Nietzsche, une vie épanouie nécessite à la fois la guidance de la raison et l'expression authentique de nos passions."

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité