Le bassin lyonnais de nouveau en alerte pollution

La zone Vallée du Rhône est en niveau "information" pour une pollution de l'air aux particules fines (PM10) pour une durée minimum de 24h a t-on appris d'Air Rhône-Alpes. En cause, le froid et le soleil qui empêche la dispersion des particules. 

© Air Rhône Alpes

"La qualité de l’air s’est dégradée pour devenir majoritairement médiocre à mauvaise", indique Air Rhône-Alpes

"La qualité de l’air devrait rester majoritairement médiocre à mauvaise et le dispositif préfectoral devrait être maintenu" dimanche 22 janvier 2017. 

Le chauffage comme principal polluant


En cause de ce nouveau pic de pollution : le froid entraîne des besoins accrus en chauffage qui émet lui-même des particules fines. 

Les autorités recommandent ainsi d'arrêter les feux de cheminée d'agrément et d'appoint, et d'abaisser sa vitesse de 20km/h sur les principaux axes.

Il est donc recommandé aux personnes sensibles de limiter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe et de limiter les activités physiques et sportives intenses. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société