Feux de voitures et caillassage à Rillieux-la-Pape ... un week-end agité pour les pompiers dans la Métropole de Lyon

Samedi 3 octobre, vers 21h30, à Rillieux-la-Pape, des pompiers du Rhône et de la Métropole ont été la cible de jets de projectiles alors qu'ils intervenaient pour plusieurs feux de voitures. Le maire de Rillieux-la-Pape a condamné ces actes avec fermeté ce dimanche matin. 

Feux de voitures à Rillieux la Pape dans la nuit de samedi à dimanche, les traces sont encore visibles ce matin (4/10/20)
Feux de voitures à Rillieux la Pape dans la nuit de samedi à dimanche, les traces sont encore visibles ce matin (4/10/20) © France tv
Des voitures ont été brûlées sur la commune de Rillieux-la-Pape samedi soir et des pompiers en intervention ont été victimes d'un caillassage. Ce dimanche matin, les traces des feux de voitures étaient encore visibles sur la chaussée. La façade de l'église Saint Pierre Chanel a notamment été endommagée. Le mur du lieu de culte a été noirci mais l'intervention rapide des pompiers a empêché davantage de dégâts.

Voitures en feu à Rillieux-la-Pape et pompiers caillassés...

Tout a commencé samedi soir, vers 21h30, à Rillieux-la-Pape, dans la Métropole de Lyon, les pompiers ont été appelés pour des feux de voitures dans le quartier Ville Nouvelle. Les soldats du feu sont intervenus avenue du Général Leclerc mais aussi avenue du Mont-Blanc et avenue de l'Europe. Selon nos informations, entre 21h30 et 22h30, près d'une douzaine de voitures ont été entièrement ou partiellement incendiées sur ces trois secteurs de la commune de Rillieux-la-Pape. Plusieurs lignes de bus du réseau TCL (C2, C5 et L33) ont également été impactées et ont dûes être déviées à cause des incendies.  

Alors qu'ils tentaient de maîtriser les flammes, les soldats du feu ont été pris à partie et caillassés par plusieurs individus. Le calme est revenu au milieu de la nuit. Dans un communiqué, le syndicat SUD SDMIS dénonçait ce matin des actes réguliers. 
SUD SDMIS signale que les véhicules de sapeurs pompiers pris pour cible, ont été endommagés par les jets de projectiles. Il s'agirait de boules de pétanque. Toutefois, ce caillassage n'a pas fait de blessé dans les rangs des pompiers, est-il précisé. Pour le syndicat, qui tire la sonnette d'alarme, "seules des condamnations fermes et immédiates peuvent mettre fin à cette spirale infernale"..."avant qu'un drame ne se produise". SUD SDMIS dénonce dans ces "comités d'accueil", "une routine qui s'est, maintenant, installée durablement". Face aux violences urbaines, les pompiers se disent désarmés et peu écoutés par les pouvoirs publics. En signe de protestation, les pompiers envisagent de déposer leurs casques devant la préfecture du Rhône en milieu de semaine prochaine.


Le maire de Rillieux condamne cette flambée de violence 


Alexandre Vincendet, maire LR de Rillieux-la-Pape, a vivement réagi ce dimanche 4 octobre aux événements survenus la veille sur le territoire de sa commune. Dans un communiqué, l'élu a évoqué des actes "intolérables, inqualifiables et révoltants, d’autant plus qu’ils sont gratuits". 

"Une nouvelle étape a été franchie hier soir dans notre commune avec l’incendie d’une dizaine de véhicules à la Velette et aux Alagniers, dont une qui a été poussée contre la façade de l’église Saint Pierre Chanel," indique-t-il. Alexandre Vincendet, qui évoque une tentative d'incendie de l'église, met en cause "un commando criminel d’une dizaine de personnes vêtues de noir et cagoulées afin de ne pas être reconnues par les caméras de vidéo protection.".

L'élu a tenu à faire part de son soutien aux propriétaires des véhicules détruits et aux paroissiens. Il a également tenu à  apporter tout son soutien aux pompiers "qui sont intervenus immédiatement et qui ont dû, dans un premier temps, reculer à cause de jets de projectiles visant à blesser, voire pire. (...) Les soldats du feu sont systématiquement en première ligne pour sauver des vies et il est honteux qu’ils soient la cible de ce groupe de délinquants dont l’unique objectif est de perturber la tranquillité des Rilliards." 
Le maire a expliqué être en lien avec la préfecture et avoir prévenu le cabinet du ministre de l’Intérieur. Il conclut son texte en affirmant qu’il "s’agit d’actes de séparatisme" devant lesquels la République "ne reculera jamais".  

De son côté, dans un bref communiqué, l'administrateur du diocèse de Lyon, Mgr Michel Dubost, a "déploré" ces violences et "assuré la communauté chrétienne et tous les habitants du quartier de (son) amitié et de (son) soutien".
Ces violences urbaines surviennent à quelques jours du 30e anniversaire des émeutes qui avaient secoué la ville voisine de Vaulx-en-Velin.
 
durée de la vidéo: 01 min 46
Feux de voitures et caillassage des pompiers à Rillieux-la-Pape ©France 3 RA
Agression d'un pompier de la caserne Lyon Rochat (7e)
Ce dimanche 4 octobre, vers 8h du matin. Un sapeur pompier de la caserne de Lyon Rochat, dans le 7e arrondissement a été blessé à la tête avec une arme blanche. Cette agression fait suite à une rixe dans le bar associatif situé en face de la caserne, rue de la Guillotière. Un client est sorti des lieux et est revenu sur place armé d'une machette. Il a menacé de s'en prendre aux clients de l'établissement. Des pompiers qui ont vu la scène sont intervenus pour le maîtriser.
"Sans l'intervention des sapeurs pompiers, l'homme aurait très certainement causé plus de mal aux occupants du bar et aux riverains," assure le SUD SDMIS sur les réseaux sociaux. Le pompier a pris un coup de machette. Bilan: une plaie au front de 8 à 10 centimètres. Le blessé a été transporté en urgences mais ses jours ne sont pas en danger. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers