Cet article date de plus de 3 ans

Campus de Bron : prendre une pause en écoutant des poèmes

Il ressemble à un photomaton, mais une fois à l'intérieur, pas de photo, juste des mots, des vers ou des alexandrins.
Le poèmaton s'est installé au coeur de l'Université de Lyon 2, dans le cadre du Printemps des Poètes.
Dans le cadre du Printemps des poètes, les étudiants de Bron sont invités à prendre une pause et à écouter, dans un poèmaton, la lecture de vers et alexandrins.
L'idée consiste à amener un peu de poésie, de manière inattendue, dans des lieux publics. Cette année, le poématon a pris place au coeur de l'Université de Lyon 2, par le biais de la 19ème édition du Printemps des Poètes.
A cette occasion, les étudiants sont invités à tendre l'oreille, pour écouter des poèmes africains lus par une comédienne.

Le poèmaton devient un lieu de pause, et offre un moment d'écoute, tout en étant posé au milieu du vacarme du quotidien. 
C'est là une invention lyonnaise, et le poèmaton a comme qui dirait de l'avenir : il s'adapte au monde des enfants et devrait s'exporter prochainement jusqu'en Finlande.


Interviennent dans ce reportage réalisé pour l'édition de la Locale du Grand-Lyon, sur le campus de Bron  :
1- Joris, étudiant en sciences politiques
2- Louise, étudiante en sciences sociales
3- Isabelle Paquet, directrice artistique compagnie Chiloé




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs culture