• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La comédienne lyonnaise Isabelle Sadoyan est morte

Isabelle Sadoyan, sur scène, à Saint-Etienne en 2014. / © Claude Essertel/MaxPPP
Isabelle Sadoyan, sur scène, à Saint-Etienne en 2014. / © Claude Essertel/MaxPPP

Cette grande dame du théâtre et du cinéma, née à Lyon, avait fait ses premiers pas sur les planches avec Roger Planchon, en 1950, au Théâtre de la Comédie, à Lyon. Elle l'avait ensuite suivi au Théâtre de la Cité et au TNP de Villeurbanne. Elle est décédée ce lundi à l'âge de 89 ans.

Par Sandra Méallier

Christian Schiaretti et toute l’équipe du TNP de Villeurbanne ont tenu à rendre hommage à l'actrice à l'heure de son décès : "Isabelle Sadoyan a consacré sa longue vie à oeuvrer pour le théâtre avec passion et à transmettre son savoir et sa mémoire précieuse", lit-on dans un communiqué publié ce lundi.

On a pu la voir dans les créations de Christian Schiaretti : Père de August Strindberg en 2005, Par-dessus bord de Michel Vinaver en 2008. Elle a aussi incarné la duègne dans Ruy Blas de Victor Hugo, spectacle d’inauguration de la grande salle du TNP, le 11 novembre 2011.

Un Molière en 2014

A l'affiche de sa longue carrière, pas loin d'une centaine de pièces : elle était encore sur scène en 2016 dans Avant de s'envoler de Florian Zeller, mise en scène par Ladislas Chollat, au Théâtre de l'Œuvre, à Paris. Et une cinquantaine de films de cinéma, allant des Choses de la vie de Claude Sautet, en 1969, à Médecin de campagne de Thomas Lilti, en 2016.

Les récompenses sont arrivées à la fin de sa carrière : en 2014, avec un Molière de la comédienne dans un second rôle pour L'Origine du monde. En 2010, déjà, elle avait été nominée au Molière de la comédienne dans un second rôle pour Les Fausses Confidences.

Isabelle Sadoyan était l'épouse du comédien Jean Bouise.

La filmographie d'Isabelle Sadoyan

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus