Coronavirus & confinement : la Métropole de Lyon adopte un plan d'urgence économique de 100 millions d'euros

Aides financières directes, report d'échéances, subventions exceptionnelles. La Métropole de Lyon a adopté ce jeudi 23 avril un plan d’accompagnement des entreprises, économiquement fragilisées par une baisse brutale d'activités liée au confinement et la crise du Covid-19. Détails.

Un conseil communautaire exceptionnel s'est tenu jeudi 23 avril 2020 à la Métropole de Lyon. Une séance à laquelle une majorité des élus ont participé par visio-conférence.
Un conseil communautaire exceptionnel s'est tenu jeudi 23 avril 2020 à la Métropole de Lyon. Une séance à laquelle une majorité des élus ont participé par visio-conférence. © A. Henry
Un plan d'urgence économique a été soumis au vote lors de ce conseil extraordinaire de la Métropole de Lyon, ce jeudi 23 avril 2020. Selon les premières données recueillies à la date de fin mars, le "tissu économique et social métropolitain" se retrouve extrêmement fragilisé.
Plus de 50 % des entreprises interrogées affichent une perte de plus de la moitié de leur chiffre d’affaires. Et 69 % d'entre elles ont recours au chômage partiel.
La Métropole de Lyon a donc décidé de débloquer plusieurs aides financières. En voici les principales :
 

Exonération des loyers et aide directe aux entreprises
 

Baisse brutale de chiffre d'affaires, charges courantes, la trésorerie d'un grand nombre d'entreprises est mise à mal depuis la fermeture de commerces et l'impossibilité de maintenir une activité pour les indépendants et très petites entreprises. Coût estimé pour la Métropole de Lyon : 60 millions d'euros. 

Aide au secteur touristique

Avec le confinement, de nombreux évènements ont été annulés, entraînant du même coup des annulations de séjours dans l'hôtellerie et autres hébergements. 

Aide aux acteurs de la lutte contre l'épidémie


Plusieurs  associations oeuvrent sur le terrain dans la lutte contre l’épidémie, et en faveur des personnes victimes de la crise sanitaire. Une subvention exceptionnelle d'un montant total d'un peu plus de 200.000 euros va être accordée pour faire face à la situation d'urgence sanitaire. La répartition est la suivante :

- la Croix-Rouge française pour un montant de 50 000 €
- le Secours catholique pour un montant de 50 000 €
- le Secours populaire pour un montant de 40 000 €
- l’Entraide majolane pour un montant de 40 000 €
- le Groupement des épiceries sociales et solidaires Rhône-Alpes Auvergne (GESRA) pour un montant de 22 200 €


La Métropole de Lyon a également choisi de soutenir la Communauté d'universités pour l'équipement informatique et l'accès internet des étudiants. Autre aide financière d’urgence  : 300.000 euros au bénéfice des associations de solidarité internationale et aux organisations non gouvernementales qui oeuvrent auprès des villes et territoires partenaires.

Ce conseil communautaire est le premier depuis le début de la crise liée à la pandémie de coronavirus. Les élus y ont majoritairement participé par visio-conférence. Seuls le président, David Kimelfeld, et les présidents des groupes politiques étaient physiquement présents dans l’hémicycle. Et la séance était retransmise en direct sur internet. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter