Le consulat général d'Arménie à Lyon, cible de tags pro Turquie

Après Décines-Charpieu la veille, c'est à Meyzieu et dans le 3e arrondissement de Lyon cette fois, que des inscriptions insultantes ont été découvertes, lundi 2 novembre 2020. Elles visent une nouvelle fois la communauté arménienne : le consulat général de la République d'Arménie a été tagué.
1915, date du génocide arménien et RCE pour Recep Tayyip Erdogan, le président turc, ont été tagués sur la façade du consulat d'Arménie à Lyon
1915, date du génocide arménien et RCE pour Recep Tayyip Erdogan, le président turc, ont été tagués sur la façade du consulat d'Arménie à Lyon © Levon Davtyan, Vice-Consul de la République d'Arménie à Lyon
"Malheureusement les jours se suivent et se ressemblent !", indique Laurence Fautra, maire Les Républicains de Décines-Charpieu. Dans un message posté sur les réseaux sociaux, l'élue fait état de la découverte à Meyzieu, de nouveaux tags insultants et menaçants à l'encontre de l'Arménie.
"Nik l'Arménie", "Vive Erdogan", les tags ont été inscrits dans la nuit du 1er au 2 novembre 2020.

"Nous ne céderons pas! Les insultes, les menaces ne doivent pas être banalisées. Il faut être intraitable contre ces mouvements extrémistes qui menacent le socle de notre société", commente Laurence Fautra, dont le nom apparaît parmi les inscriptions.
   
Le maire de Meyzieu a , à son tour, réagi sur les réseaux sociaux, indiquant notamment qu'il allait demander l'exploitation des images de vidéosurveillance pour confondre les auteurs.
 

Les tags à l’encontre de la communauté arménienne et de ma collègue maire de Décines à Meyzieu, la profanation ce week-end à Décines du CNMA et du Mémorial du génocide sont ignobles! Soutien total. J’ai demandé l’extraction des images des caméras pour confondre les auteurs

Christophe Quiniou, maire LR de Meyzieu, Rhône

Le consulat général de la République d'Arménie visé


Un autre tag, inscrit en jaune fluorescent, a été découvert sur le mur du consulat général de la République d'Arménie, situé passage Feuillat, dans le troisième arrondissement de Lyon. Deux inscriptions apparaissent juste sous la plaque de l'édifice :  "1915", fait référence à l'année du génocide arménien. Juste en-dessous, le dessin d'un coeur et "RTE", les initiales de Recep Tayyip Erdoğan, le président de la Turquie.
 
Sonia Zdorovtzoff , adjointe au maire de Lyon en charge des relations à la coopération et à la solidarité internationale, a réagi en apportant son soutien à la commanuté arménienne de Lyon. "Ce tag sur le consulat général de la République d'Arménie est inadmissible. Le passé doit nous éclairer et non alimenter des comportements ou des discours de haine".

La veille, dimanche 1er novembre, des tags avaient été découverts sur le mémorial du génocide arménien de Décines. Depuis plusieurs jours, la tension est montée d'un cran entre Turcs et Arméniens, avec en toile de fond le conflit du Haut-Karabakh. Des affontements ont éclaté le 28 octobre lors d'une manifestation sur l'autoroute A7, au péage de Vienne, en Isère. Dans la soirée, les troubles avaient gagné la banlieue de Lyon, notamment à Décines.

Ce 2 novembre 2020, le gouvernement français a annoncé qu'il allait dissoudre les "Loups Gris", mouvement ultra-nationaliste turc, cité dans toutes ces inscriptions.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société faits divers les républicains politique