Les contrôleurs SNCF en grève à Lyon ce mardi 15 décembre, le trafic TER est adapté

Publié le
Écrit par Dolores Mazzola
Lyon - Gare Part-Dieu, le trafic TER s'annonce perturbé ce mardi 15 décembre, en raison d'un mouvement de grève des contrôleurs - (image archive)
Lyon - Gare Part-Dieu, le trafic TER s'annonce perturbé ce mardi 15 décembre, en raison d'un mouvement de grève des contrôleurs - (image archive) © F.Grassaud

C'est un mouvement de grève local qui affecte les contrôleurs de trains TGV et TER ce mardi 15 décembre à Lyon. Le trafic adapté ce matin sur les lignes TER en raison de cette action. 

Ce mardi 15 décembre, des contrôleurs et agents SNCF de Perrache ont prévu de débrayer. C'est un mouvement de grève local qui répond à l'appel des syndicats CGT  Cheminots et de SUD-Rail. Ces contrôleurs entendent dénoncer un gel des embauches pour les CDD et intérimaires. 

En raison de ce mouvement social, la SNCF indiquait ce matin que "le trafic est adapté sur nos lignes TER". Elle invite également les usagers se rendre sur son site où les fiches horaire sont disponibles.

Menaces de sanctions contre un cheminot

Parallèlement à ce mouvement de grève, les cheminots prévoient aussi de se mobiliser à 13 heures ce même jour, devant la Tour Incity, dans le 3e arrondissement de Lyon. C'esgt là que siège de la Direction régionale TER et de SNCF mobilité TGV sud-est. Ce rassemblement vise à soutenir un de leur collègue, militant CGT, qui doit passer en conseil de discipline. Ce dernier est menacé de « dernier avertissement avant licenciement » pour avoir traversé les voies, en août dernier, mais aussi pour ne pas avoir pas signé à temps des modifications réglementaires, indiquent ses soutiens. Ils réclament l'abandon des sanctions. Une pétition a également été lancée voilà quelques jours en faveur du cheminot. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.