Coronavirus 2019-nCov : 4 personnes prises en charge à l'hôpital de Lyon la Croix-Rousse, dont 2 infectées

Quatre personnes ont été admises dans la nuit de vendredi à samedi 8 février 2020 à l'hôpital de la Croix-Rousse à Lyon. Parmi elles : deux sont confirmées comme infectées par le Coronavirus 2019-nCov, mais ne présentent aucun signe de gravité.

Echantillon en attente de test du Coronavirus 2019-nCov - Février 2020
Echantillon en attente de test du Coronavirus 2019-nCov - Février 2020 © STR/AFP
Cinq nouveaux cas de personnes contaminées au nouveau coronavirus ont été repérés en France, a annoncé samedi 8 février 2020 la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Sur ces cinq nouveaux cas, deux ont été confirmés à Lyon.

Selon le responsable du Centre national de référence virus des infections respiratoires à l'hôpital de la Croix-Rousse, quatre personnes ont été hospitalisées à Lyon, dans la nuit de vendredi à samedi 8 février 2020. Parmi elles, deux sont confirmées comme infectées par le coronavirus.
Le professeur Bruno Lina confirme la prise en charge de ces quatre patients dans le service spécialisé des maladies infectieuses des Hospices Civils de Lyon.

Les quatre personnes, y compris les deux infectées, ne présentent pas de complication ou de signe de gravité, toujours selon Bruno Lina.
 
Selon les premières informations confirmées par l'Agence Régionale de Santé d'Auvergne-Rhône-Alpes, un ressortissant britannique qui, à son retour de Singapour, a séjourné dans un chalet aux Contamines-Montjoie en Haute-Savoie, serait le "cas initial".
En tout, onze personnes, toutes de nationalité britannique et "contacts proches" du cas initial, ont été hospitalisées, dans la nuit, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes : à Lyon, Grenoble et Saint-Etienne.
 

"C'est maintenant une opération importante d'identification des cas contacts qui commence" a indiqué la ministre de la Santé. L'objectif est de trouver, et d'informer les personnes ayant eu un contact rapproché avec le ressortissant britannique séjournant en Haute-Savoie.

Un numéro de téléphone spécifique, le 0800 100 379, a été mis en place pour les personnes concernées. 
Le directeur de l'ARS tiendra une conférence de presse à Annecy, en début d'après-midi ce samedi 8 février. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société