Covid-19 : c'est en Auvergne-Rhône-Alpes que le virus circule le plus, 100 morts en 24h

100 morts en 24h, selon le bilan établi le 2 novembre 2020. L'épidémie de coronavirus Covid-19 fait de plus en plus de ravages dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Voici les chiffres clés.

Covid-19 : la tension hospitalière est de plus en plus forte en Auvergne-Rhône-Alpes.
Covid-19 : la tension hospitalière est de plus en plus forte en Auvergne-Rhône-Alpes. © C. Lepoittevin
Lors de la première vague de l'épidémie, le plus grand nombre de morts enregistré en l'espace de 24 heures était de 56. C'était le 2 avril 2020. Sept mois plus tard, 1e 2 novembre, 100 personnes sont décédées dans les établissements hospitaliers de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Un triste record.

Taux de positivité de plus de 26%

En France, le taux moyen de positivité est de 20,4%. En clair, sur cinq personnes qui se font tester, une est positive à la Covid.  En Auvergne-Rhône-Alpes, ce taux de positivité ne cesse de grimper. En l'espace d'une semaine, il a augmenté de 7 points, et dépasse désormais les 26%. Sur quatre personnes testées, une est positive.
Ce taux dépasse les 30% dans six départements de la région. Il est au plus haut en Savoie (35,14%)
 

Les hospitalisations se multiplient

Au 2 novembre 2020,  641 personnes étaient hospitalisées en soins intensifs, c’est deux fois plus que la semaine précédente. Le taux d'occupation des lits en réanimation par des malades Covid-19 atteint les 114,7%.
 
Dans le département du Rhône, il y avait 227 patients en réanimation au 2 novembre 2020. C'est dix de moins que la veille, mais c'est le plus grand nombre de la région.
 

Tous les statistiques hospitalières à la hausse

Hospitalisations, réanimations en cours, décès.... Les chiffres ne cessent de monter de jour en jour. La région Auvergne-Rhône-Alpes est la plus impactée de France par l'épidémie de coronavirus Covid-19 en ce début novembre.
Seul lot de consolation, un autre chiffre à la hausse mais qui ne clignote pas en rouge écarlate : le nombre de malades guéris après hospitalisation. Ils sont 192 de plus dans ce cas, entre le 1er et 2 novembre 2020.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus/covid-19