Coronavirus. Lyon. Des paysans offrent des denrées fraîches aux soignants du SMUR

Distribution de denrées fraîches aux personnel de HEH par la confédération paysanne du Rhône
Distribution de denrées fraîches aux personnel de HEH par la confédération paysanne du Rhône

Alors que les produits frais commencent à manquer, une vingtaine de membres de la Confédération paysanne se sont mobilisés pour proposer gracieusement des cagettes au personnel soignant et non-soignant du SMUR de Lyon.

Par D. Pakonk

"Vous nous soignez, nous vous nourrissons !"

Telle est la devise de l'opération montée en quelques jours par une vingtaine d'agriculteurs adhérents de la Confédération paysanne du Rhône. Réparties sur les Coteaux du Lyonnais ou le Beaujolais, ces fermes apportent chacune leur contribution. "Pour nous, une alimentation saine et locale, c'est le meilleur médicament qui soit pour des gens en bonne santé et qui doivent le rester", explique Jerôme Guinand, éleveur laitier et producteur de yaourts.

A l'heure du confinement, la Confédération Paysanne du Rhône souhaite apporter son soutien à toutes celles et ceux qui luttent en première ligne contre la pandémie de Covid-19 :  personnel soignant & hospitalier, travailleurs-ses du nettoyage et de la maintenance des hôpitaux et des EHPAD, éboueurs et routiers, caissières de supermarchés.

En collaboration avec la CGT Santé et le Collectif Jeunes, la distribution de ces paniers paysans a débuté, ce mercredi, vers 11 heures dans l'enceinte de l'hôpital Edouard Herriot à proximité du service du SAMU, situé à l'arrière de la ville hôpital.

Dans les paniers : fromages, légumes, bocaux, pâtés, jus de fruits, confitures, yaourts, vins, bières paysannes, savons ont été répartis en respectant à la lettre les normes sanitaires. "Ces paniers (300 kg au total) contiennent de quoi faire trois à quatre repas pour une famille de 4 personnes", ajoute Marie Wasson, agricultrice à Rontalon.

En Drôme et en Ardèche

L’opération de solidarité menée par la Confédération Paysanne se poursuit ce vendredi 03 avril en Drôme et en Ardèche. Quelques agriculteurs solidaires ont fait don d’une partie de leur récolte et de leur travail de transformation. Dans ces paniers, des fruits et des légumes, des pâtés, du fromages et du pain, des confitures etc… Ces paniers de denrées de première nécessité ont été livrés sur 9 sites dans les deux départements au profit des soignants des hôpitaux et des EHPAD et des associations d’aide aux plus démunis.

Non, nous, paysannes et paysans n’avons pas les mains disponibles pour applaudir à hauteur du mérite de ces travailleuses et travailleurs, nos mains sont dans la terre, nos mains sont sur nos animaux, nos mains sont sur nos machines, nos mains sont sur nos produits. Nos mains continuent à produire, à travailler. » Extrait de la Tribune de la Confédération Paysanne « Nos mains ne peuvent vous applaudir, mais elles continueront à vous nourrir.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus