Solidarité. Il transforme son site internet pour créer une plateforme d'entraide nationale

Capture écran site www.welco.io / © DR
Capture écran site www.welco.io / © DR

Le site internet Welco qui, en temps normal, propose la récupération de colis entre voisins, a décidé de faire basculer sa plateforme vers l'entraide au quotidien. Son cofondateur, basé à Bourg-en-Bresse (Ain), entend recréer du lien en cette période de confinement. 

Par Franck Grassaud


"Au lieu de passer nos journées à jouer à La Bonne Paye, on a préféré mettre notre expérience dans l'économie collaborative au profit de tous", lance Romain Barraud, le cofondateur du site Welco. Lui-même en télétravail, Romain a rapidement compris que sa plateforme de récupération de colis entre voisins allait baisser en activité à l'heure du confinement. Welco a donc évolué vers un site internet d'entraide. 

Par son intermédiaire, c'est le lien social dans un quartier, un lotissement, une petite commune qui est ainsi recréé. On peut décider d'aider de plusieurs manières: en choisissant de faire des achats de première nécessité pour un autre, quand on fait ses propres courses; en répondant à distance aux questions que se posent un élève... On peut aussi décider d'être aidé: si on travaille encore et qu'on n'a pas le temps de passer au supermarché; si on est âgé et que les courses deviennent un enfer...

Une fois qu'on s'est signalé sur la plateforme, on télécharge "un pack d'entraide". Ces affiches peuvent être placardées dans le quartier ou chez le boulanger du coin, voire être déposées dans les boîtes aux lettres. Elles serviront a créer un maillage solidaire. Il suffit ensuite de se connecter gratuitement au site qui sert d'interface.

"On a déjà traité une trentaine de cas depuis mercredi. J'ai moi-même fait des courses pour une personne et je suis passé à la pharmacie pour une autre. Il suffit ensuite de s'appliquer les gestes barrières pour la livraison", explique Romain.  

Welco ne revendique pas une idée révolutionnaire mais institutionnalise le coup de main et le facilite. 

Reportage
Création d'une plateforme d'entraide nationale

Sur le même sujet

Les + Lus