Coronavirus : réouverture des écoles et souhait du port du masque obligatoire, le maire de Lyon annonce son plan

Fidèle au calendrier du déconfinement proposé par le gouvernement, le maire de Lyon, Gérard Collomb, prévoit la réouverture de certaines écoles à partir du 11 mai prochain et souhaite le port du masque obligatoire dans les rues. 

 

A Lyon, Gérard Collomb rend le port du masque obligatoire à partir du 11 mai
A Lyon, Gérard Collomb rend le port du masque obligatoire à partir du 11 mai © MAXPPP
Le passage au vert sur la future carte prévisionnelle de déconfinement ne devrait pas être pour tout de suite : le département du Rhône et notamment la métropole de Lyon restent largement impactés par l'épidémie de Covid19.
Le nombre d'hospitalisations quotidiennes diminue. Fruit du confinement mise en place depuis le 14 mars dernier. Mais les autorités locales restent en alerte et précisaient mercredi 29 avril, dans un communiqué, que "de nouvelles contaminations et de nouvelles hospitalisations sont constatées chaque jour". 

Ecoles, espaces publics...le gouvernement s'en remet aux élus locaux, et plus particulièrement aux maires, pour une mise en application rigoureuse des directives. Le maire de Lyon prévoit de les faire appliquer dans sa ville. 

Maternelles et primaires ouvriront dans un premier temps à Lyon

Ce jeudi 30 avril au matin, le Ministère de l'Eduction a précisé le protocole de déconfinement dans les écoles : port du masque pour le personnel enseignant, lavage régulier des mains des enfants dans les écoles... 

A Lyon, la municipalité travaille au cas par cas : toutes les écoles ne rouvriront pas le 11 mai prochain, mais peut être le 14 mai pour donner le temps aux écoles de sorganiser. "Nous avons plus de 38 000 élèves, nous allons rouvrir les grandes sections de maternelles, les CP et CM2. Donc trois niveaux de classes, assure à l'antenne Gérard Collomb. 7500 élèves et croyez moi, c'est déjà difficile à organiser"
 

Parmi les pistes évoquées par le Ministère : l'interdiction des jeux collectifs dans les cours de récréation, une distance d'1mètre en toute circonstance entre les élèves, des rentrées en cours échelonnées toute la journée, un lavage des mains réguliers.
Pour le maire de Lyon, ces recommandations sont à appliquer à la lettre :"On va les respecter, il faut les respecter. Nous travaillons aujourd'hui école par école, qui sont très dissemblables les unes des autres. Chaque fois c'est un cas spécifique et un aménagement qui doit être différent"

Gérard Collomb souhaite que le port du masque soit obligatoire dans les rues, mais pas à l'école 

La réouverture des classes reste bien sûr conditionnée à arrivée des masques. Seuls le personnel enseignant devra être obligatoirement équipé d'un masque. "Pour les enfants entre la petite section et le CM2, le port du masque n’est pas préconisé. En revanche, des masques « pédiatriques » seront à disposition dans les écoles" précise le ministère, conformément aux déclarations d'Edouard Philippe face aux députés, mardi 28 avril. 

Dans les rues de Lyon, le maire de Lyon souhaite que le port du masque soit obligatoire. Pour tous. Gérard Collomb, catégorique se veut aussi rassurant "nous avons réussi à nous procurer des masques, ce problème de masques a été terrible, au départ il y a eu une pénurie, il a fallu que les élus locaux puissent trouver, par eux-mêmes, un certain nombre de masques. Nous en avons aujourd'hui à Lyon, et donc nous pourrons distribuer ces prochains jours, à la population lyonnaise, les masques nécessaires". 

La distribution devrait s'organiser à partir du 11 mai, d'après Gérard Collomb, auprès des 550 000 habitants de la commune. A commencer par les personnes les plus fragiles. 

s'il souhaite que le port du masque soit obligatoire., pour autant le maire de Lyon ne s'engage pas à prendre un arrêté municipal. Il s'en remet plutôt au gouvernement "aujourd'hui, il n'y a pas d'infraction qui soit caractérisée, mais je pense que dans les temps prochains, le gouvernement prendra un certain nombre de mesures"

Pour l'heure "il n'est pas envisagé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public", a déclaré le ministère de l'Intérieur. La place Beauvau encourage fortement, néanmoins, le port de ce masque, conformément à ce qui a été esquissé par Édouard Philippe à l'Assemblée nationale mardi dernier. 



Le maire de Lyon en est persuadé, le port du masque est indispendable dans les espaces publics "si on veut éviter d'avoir un rebond de l'épidémie à la fin du mois de mai ou au début du mois de juin".
D'ici là, les Lyonnais devraient être équipés. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter