VIDEO. Coronavirus - Covid 19 : les images de Lyon désertée vue du ciel

Une ville à l'arrêt, la vie suspendue et un confinement de rigueur à cause du Coronavirus... Depuis mardi 17 mars, midi, la majeure partie des activités, celles qui ne sont pas essentielles, ont été stoppées net. Lyon est désormais devenue silencieuse et endormie. 
Lyon, ville morte. La place des Terreaux, deux heures avant le confinement 17/03/20
Lyon, ville morte. La place des Terreaux, deux heures avant le confinement 17/03/20 © France tv
Plus de passants, plus de cris dans les cours d'école, plus de rires insouciants aux terrasses des cafés ou dans les parcs ... le printemps commence à peine à Lyon. Le soleil, des arbres en fleurs, les chants des oiseaux, tous les ingrédients sont réunis mais les Lyonnais ont déserté les rues. Ce drôle de printemps 2020 a un goût bien amer, bien différent de ceux d'autrefois. 

Depuis midi, ce 17 mars, les déplacements sont réduits au strict minimum sur tout le territoire pour une durée de 15 jours minimum.
 
Coronavirus : Lyon transformée en ville fantôme

Dans les rues de Lyon, on ne circule plus que rarement. Les voitures sont à l'arrêt, d'ailleurs la ville a pris le partie de rendre le stationnement non payant. Les chantiers aussi sont stoppés comme ceux du quartier Part-Dieu. Les commerces non essentiels ont été fermés, les bars et restaurants ont tiré le rideau... Fermés jusqu'à nouvel ordre ! Ambiance dans une ville déserte et silencieuse. 

Lyon, ville immobile ... 

La rue Paul Bert ... La plus longue rue de Lyon vidée !
La rue Paul Bert ... La plus longue rue de Lyon vidée ! © F.Llop
Lyon, rues désertes et voitures immobilisées. L'heure est aux déplacements à minima
Lyon, rues désertes et voitures immobilisées. L'heure est aux déplacements à minima © Y.Kusy
Près du cours Lafayette  ... les passants ont déserté.
Près du cours Lafayette ... les passants ont déserté. © S.Valsecchi
Au lendemain de l'annonce du confinement, le 3e arrondissement semble figé ...
Au lendemain de l'annonce du confinement, le 3e arrondissement semble figé ... © S.Valsecchi
L'avenue Lacassagne ... terminé le bal des voitures
L'avenue Lacassagne ... terminé le bal des voitures © F.Llop
Ce carrefour d'ordinaire embouteillé sur les hauteurs de Lyon s'est vidé. Où sont passées les voitures ?
Ce carrefour d'ordinaire embouteillé sur les hauteurs de Lyon s'est vidé. Où sont passées les voitures ? © D.Mazzola
Terrasses fermées et voitures absentes
Terrasses fermées et voitures absentes © D.Mazzola
Des rues désertes dans cette ville de la métropole de Lyon
Des rues désertes dans cette ville de la métropole de Lyon © JC Adde
Rue des Cuirassiers, devant France 3, le chantier de la tour Silex est à l'arrêt ...
Rue des Cuirassiers, devant France 3, le chantier de la tour Silex est à l'arrêt ... © JC.Adde
Tout a commencé avec les fermetures des bars et restaurants. Puis les crèches, écoles, collèges, lycées et universités.... depuis lundi, les jeunes doivent rester à la maison. Dans Lyon, les lieux de culte sont également désertés. La municipalité et la Métropole a décidé de fermer les parcs et jardins, encore trop fréquentés. Même décision pour les cimetières.
Les berges du Rhône et berges de Saône, lieux de promenade très appréciés des Lyonnais, ont été interdites aux flâneurs et aux cyclistes. Les secteurs de la capitale des Gaules d'ordinaire très fréquentés par les touristes, comme la Presqu'île ou le Vieux-Lyon sont vides.
Dans le coeur de Saint-Jean, la place devant la Primatiale comme vous ne l'avez jamais vue
Dans le coeur de Saint-Jean, la place devant la Primatiale comme vous ne l'avez jamais vue © D.Mazzola
Sur les berges de Saône, dans le 1er arrondissement, les flaneurs ont disparu
Sur les berges de Saône, dans le 1er arrondissement, les flaneurs ont disparu © B.Tardy
Mairs certains bravent encore les interdits ...
Mairs certains bravent encore les interdits ... © B.Tardy
Terminées les promenades à pied ou à vélo sur les berges du Rhône ... des barrières et des plots de béton en barrent l'accès.
Terminées les promenades à pied ou à vélo sur les berges du Rhône ... des barrières et des plots de béton en barrent l'accès. © P.Rejany
Personne sur le quai Saint-Vincent, dans le 2e arrondissement, il est 9h du matin.
Personne sur le quai Saint-Vincent, dans le 2e arrondissement, il est 9h du matin. © D.Mazzola
Personne sur l'esplanade de Fourvière (Lyon 5e) 18/03/20
Personne sur l'esplanade de Fourvière (Lyon 5e) 18/03/20 © B.Tardy
Le 18 mars dernier, la basilique Fourvière était encore partiellement ouverte. Aujourd'hui, les touristes et fidèles ne peuvent plus se rendre à Fourvière en raison des mesures de confinement et de lutte contre le Covid 19
Le 18 mars dernier, la basilique Fourvière était encore partiellement ouverte. Aujourd'hui, les touristes et fidèles ne peuvent plus se rendre à Fourvière en raison des mesures de confinement et de lutte contre le Covid 19 © B.Tardy
La place St Jean le jour d'après
La place St Jean le jour d'après © D.Mazzola
Les berges du Rhône désertées... la preuve en images
Voir cette publication sur Instagram

#lyon #Coronavirus #confinement. Les berges du Rhône sont fermées au public. Quelques images en attendant la réouverture. 😎🤬#toutseul #bergesdurhone

Une publication partagée par FRANCE 3 RHONE ALPES (@france3rhonealpes) le

Lyon, ville morte, reportage à deux heures du confinement. Les Lyonnais gardaient confiance...
durée de la vidéo: 01 min 47
Lyon, ville morte ©FRANCE 3 RA
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société