Entre Coupe du Monde et Fête des Lumières 2022 qui va gagner le 10 décembre ?

Publié le
Écrit par Camille Belsoeur .

L'équipe de France de football joue son quart de finale de la Coupe du Monde 2022 face à l'Angleterre samedi à 20 heures, le Maroc le même jour à 16 heures face au Portugal. Des matchs qui tombent en pleine Fête des Lumières et contraignent les bars à faire un choix : privilégier les footeux ou les touristes.

Le patron de la brasserie Leffe sur la place des Terreaux sur la Presqu'île de Lyon a fait un choix bien tranché pour le quart de finale de l'équipe de France face à l'Angleterre samedi 10 décembre à 20 heures pour la Coupe du monde 2022 : il ne diffusera pas le match. Une décision motivée par un facteur économique. En pleine Fête des Lumières, Monsieur Kaci estime qu'il fera davantage le plein grâce aux visiteurs venus admirer les installations lumineuses déployées dans le centre de Lyon

C'est vraiment une décision économique

Le patron de la Brasserie Leffe, Lyon 2

"Pendant la Fête des Lumières, à chaque fin de spectacle le public se renouvelle. Des gens viennent boire un coup à la fin des vingt minutes de spectacle. Alors que pour le foot, les gens restent à leur table pendant deux heures. C'est vraiment une décision économique", assume le patron de l'établissement.

"On retransmet tous les matchs de l'équipe de France et on est souvent complet"

Les précédents matchs des Bleus avaient tous été diffusés à la brasserie Leffe. Mais la collision avec la Fête des Lumières était de trop. Du côté du bar Le République, place forte des fans de football du 2e arrondissement, lui aussi situé dans le périmètre central de la Fête des Lumières, qui apprécient ce troquet aux murs habillés d'écrans pour suivre les matchs tout au long de l'année, c'est le choix inverse qui a été fait. Un message sur le répondeur téléphonique du bar indique d'abord : "Nous sommes complets pour le match de l'équipe de France"

Nous sommes complets pour le match de l'équipe de France

Bar Le République, Lyon

Au bout du fil, la direction explique que l'établissement a donné la priorité aux passionnés de ballon rond qui composent sa clientèle habituelle. "On retransmet tous les matchs de l'équipe de France et on est souvent complet, comme c'est déjà le cas pour le quart contre l'Angleterre. On va donc donne la priorité au match samedi et pour ceux qui voudraient manger un morceau avant d'aller à la Fête des Lumières, on fera en fonction de la place disponible", explique l'équipe du République. 

Les supporters marocains sont nombreux à Lyon

Dans le centre-ville de Lyon, qui attend plus d'un million de visiteurs du 8 au 11 décembre pour la Fête des Lumières, le match de l'équipe de France ne sera pas diffusé sur un écran géant, ni dans une fan-zone. Un choix politique de la part de la majorité municipale écologiste, qui ne veut pas promouvoir le Mondial organisé par le Qatar. Les bars devraient donc faire le plein pour ce qui représente le premier choc des Bleus dans cette Coupe du monde. 

Encore plus avec la qualification du Maroc, qui a éliminé l'Espagne aux tirs aux buts en huitièmes de finale mardi. L'engouement des supporteurs marocains dans les rues de Lyon et notamment sur la place Bellecour après cette qualification historique montre que les Lions de l'Atlas comptent de nombreux fans dans le Rhône. Ali, patron de l'établissement Campus Chicha dans le quartier de la Guillotière, dit faire le plein lors des matchs de la France et du Maroc. "Pour les autres matchs, surtout quand ils ont lieu dans la journée, il y a moins de monde". Pour le quart entre le Maroc et le Portugal samedi, il faudra réserver la veille pour être sûr d'avoir une place dans le bar à chicha tenu par Ali. 

Pas de dispositif de sécurité en plus de celui de la Fête des Lumières

Une forte affluence est donc attendue sur la Presqu'île, même si le dispositif de sécurité prévu pour la Fête des Lumières n'a pas été renforcé à cause des match des équipes de France et du Maroc. "Il n'y a pas de fan zone et on aura déjà une énorme présence de policiers nationaux pour la Fête des Lumières, donc il n'y aura pas un dispositif de sécurité en plus. On a pris en compte le fait que des supporteurs viendront dans des bars voir le match samedi dans le périmètre, mais il y a aura déjà tellement de monde que c'est intégré dans le dispositif", nous explique le cabinet du préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos. 

"Il y aura une alerte pendant le match, comme c'est toujours le cas pour les matchs de l'équipe de France, mais aussi pour d'autres équipes pendant ce Mondial, mais il n'y aura pas de renforts", ajoute le cabinet du préfet. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité