Football : la Coupe du monde féminine fait les affaires de Lyon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathieu Boudet
Un véritable débarquement de touristes américains, au fort pouvoir d'achat, a déferlé dans Lyon pour toute la semaine, profitant à l'économie touristique lyonnaise.
Un véritable débarquement de touristes américains, au fort pouvoir d'achat, a déferlé dans Lyon pour toute la semaine, profitant à l'économie touristique lyonnaise. © Frédérique Grando / Maxppp

Lyon accueille les 3 derniers matchs de la Coupe du monde de football féminin. Une aubaine remarquable pour l'économie lyonnaise : les seules américaines ont attiré au moins 17 000 supporters, dont la majorité se sont installés toute la semaine à Lyon.

La métropole de Lyon accueille les 3 derniers matchs de la Coupe du monde de football féminin, et en particulier la finale dimanche 7 juillet au parc de l'Olympique Lyonnais ("Groupama stadium"). Une aubaine remarquable pour l'économie lyonnaise : les seules américaines ont attiré plus de 17 000 supporters, dont la majorité tient le siège toute la semaine à Lyon.

 

Lyon aux couleurs américaines

Aux abords du stade, mais aussi dans les rues, les centres commerciaux, les sites touristiques... Partout dans Lyon, on entend parler américain. Les supporters des USA sont partout, depuis le 1er juillet dernier dans la ville. Difficile d'évaluer leur nombre précis, mais l'office de tourisme indique avoir vendu 17 000 "packages" comprenant des tickets de transports, des billets pour les matches, et un hébergement. "Ces packages ont été vendus il y a de nombreux mois par la Fifa, donc vu le parcours des américaines en Coupe du monde, on peut penser qu'il y a beaucoup plus de monde qui est venu," affirme-t-on à l'office de Tourisme. Un débarquement touristique majeur, au pouvoir d'achat particulièrement élevé, et qui s'additionne aux milliers d'anglais, australiens, canadiens, et autres étrangers qui séjournent dans la ville, suite à leur participation plus ou moins heureuse à la compétition. 


 

Les hôtels font le plein


Une aubaine économique, à commencer par les hôtels, qui profitent de l'afflux, y compris les établissements situés hors de la ville. Ainsi l'hôtel Kapster, au pied du stade OL à Décines, qui fait le plein. Ici, la directrice adjointe, Deborah Cochard, confie : "on préparait cette semaine depuis 3 mois !

Les taux de remplissage avoisinent les 75% ailleurs dans la métropole, et 50% pour la finale. C'est moins que pour l’Euro, dont certains matchs se disputaient aussi à Lyon. "C’est plus mesuré, mais ce sont aussi des supporters plus mesurés, et ça c’est pas mal", sourit Laurent Duc, président du syndicat des restaurateurs-Hôteliers (UMIH).

 

Un public différent


En effet, le profil du public lié au football féminin est différent, et son comportement touristique l'est aussi. Moins masculin, plus familial, et peut-être un peu moins turbulent... Mais aussi moins focalisé sur les seuls matches. La majorité des américains se sont installés pour toute la semaine, anticipant l’arrivée de leur équipe, et programmant des visites touristiques entre deux matchs. "On a beaucoup d’américains qui se déplacent pour de long séjour, explique l'hôtelière Deborah Cochard. Ils sont venus dès le 1er juillet pour les demi-finales, et restent jusqu’au 7, pour la finale !". Le Directeur d'Only Lyon Tourisme confirme : "Ils joignent l’utile à l’agréable, à la fois ils viennent supporter leur équipe, mais aussi (…) ils veulent optimiser leur séjour, profiter de l’art de vivre à la française, découvrir le patrimoine, et aussi la gastronomie !"


Au total, la moitié des billets vendus pour ces 3 derniers matches à Lyon l'ont été à des étrangers: des canadiens, australiens, anglais, et les américains bien sûr, qui restent jusqu'à ce dimanche soir à Lyon, auprès de leur équipe, largement favorite de ce mondial. Leur intérêt pour la France, et leurs diverses richesses auront peut-être de quoi consoler un peu la sortie des bleues de la compétition, éliminées par... Les américaines. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.